Download in HD

Noise

Documentaire de Olivier Assayas 1 h 55 min

Juin 2005, un moment important d’art moderne se déroule sur deux scènes du Festival Art Rock de Saint Brieuc. Olivier Assayas immortalise la veille des concerts, des conférences et du cinéma expérimental dans ce documentaire – un laboratoire virtuel d’images se mélangeant à des sons variés.

Film inédit en salles, « Noise », documentaire musical du cinéaste Olivier Assayas (« Irma Vep », « Fin août, début septembre », « Demonlover », « Clean ») sort aujourd’hui en dvd chez MK2 éditions. Le Festival Art Rock de Saint-Brieuc, créé en 1983, a confié en 2005 sa carte blanche au cinéaste et mélomane qui en profita pour y inviter ses amis, ses musiciens favoris, et pour les filmer. Le résultat de ces nombreux mètres de pellicule forme la matière première de « Noise » qu’Assayas a ensuite assemblé et retravaillé de manière à former un bloc visible dans sa globalité. Pêle-mêle, voici les moments de scène les plus intéressants du film. Jeanne Balibar est belle, elle a parfois du mal à chanter juste, mais elle est divinement accompagnée à la guitare par un Rodolphe Burger au top de sa forme. Alla joue de l’Oud comme John Fahey de la guitare ; avec ses tripes. Metric revitalise la new-wave avec maniérisme. Sous le nom de Text of Light, Lee Ranaldo et Steve Shelley de Sonic Youth, accompagnés par Alan Licht, Ulrich Krieger et Tim Barnes font souffrir leurs instruments jusqu’à l’agonie sonore. Sous le nom de Mirror/Dash, l’autre moitié de Sonic Youth (Kim Gordon & Thurston Moore) livre une impro ambient-noise sur des images d’Assayas lui-même. On n’entend la performance de Jim O’Rourke que dans le générique final (malheureusement) mais elle est sublime. Ces très beaux moments sont parfois très bien rendus par le cinéaste, s’attardant avec minutie sur les visages et légers mouvements de corps des musiciens. Parfois, Assayas se perd en y mixant des images extérieures et pas très porteuses, et privilégie souvent les leaders des groupes, ignorant presque certains musiciens. Au final, un document sonore intéressant, surtout si l’on est fan de Sonic Youth.

streaming film complet