Download in HD

Le Dernier Jour de la colère

Film de Tonino Valerii Western 1 h 51 min 19 décembre 1967

Scott est devenu le souffre douleur de la petite ville de Clifton. Un jour, Talby, un pistolero, débarque et prend la défense du jeune homme.

https://www.youtube.com/watch?v=d1WaOKlldIE

J’ai vu dieu mon pote, moi, p’tit batard qui n’avait encore rien vu de ses propres yeux, qui venait tout juste de laisser échapper son premier souffle, j’ai vu le gars qui a enfanté l’ordure, le bien nommé, ce type qui se ballade avec de la paillasse au bord des lèvres sur les plaines Critiquiennes en compagnie de ses acolytes alcooliques.

« Va parquer ma monture à l’abri des malfaisants » qu’il m’a dit, même qu’il m’a proposé un gros dollar pour cette tâche.

« T’es malade », que je lui ai répondu, « t’as aucune idée des réalités économiques mon gars, avec l’inflation et le taux de change, j’en fais quoi de ton dollar de Mathusalem, y a même pas de quoi me nourrir pour récupérer les calories perdues en route ».

Pauvre ignorant que j’étais, je ne l’avais pas reconnu, et je peux te dire que ce dollar je l’ai senti passé, le larfeuille avec, tout juste s’il me foutait pas le tout dans le fion pour m’apprendre le respect. C’est comme ça que je suis devenu l’homme qui valait un dollar, en fonction du cours de la bourse.

Puis, il m’a dit que je tombais très mal, que c’était la dernière fois qu’il se foutait en rogne et que j’allais en chier, mais vu ce que je venais de prendre dans l’orifice ça irait.

M’abreuvant de sa sagesse, tout comme son rejeton, j’appris les rudiments de la gâchette et du bon salaud. Aveuglé par le pouvoir, je ne posais pas de question, seule la poudre pouvait s’exprimer.

Pendant ce temps, le vieux faisait son office.

Le passé n’était pas que du passé, la brute le hantait toujours, et ses vieux démons ressurgirent des limbes, l’âme au bord des lèvres, le canon affûté encore fumant. Les corps s’entassaient dans le brasier et les flammes hurlaient de douleur à chaque offrande.

Le dieu mourait à petit feu, laissant entrevoir son vrai visage, et c’est moi qui l’achevais.

J’ai vu le diable déguisé en brave gars, et sa descendance hante ces lieux clamant vengeance.

Suite

streaming film complet