Download in HD

The Lords of Salem

Film de Rob Zombie Épouvante-Horreur et thriller 1 h 41 min 18 avril 2013

Alors qu'elle passe un vinyle à l'antenne de la radio pour laquelle elle travaille, Heidi réveille un groupe de sorcières tuées au XVIIème siècle à Salem et ayant juré de revenir se venger...

Au lendemain d'une tournée US tumultueuse partageant l'affiche avec le révérend Marilyn Manson, Zombie projette sur la toile son nouveau cauchemar axé sur le satanisme et l'antéchrist. Le barbu est désormais en cheville sur scène, en studio et sur écran avec John 5, 6 cordiste virtuose, hallucinant de talent et prolifique. Ce dernier est d'ailleurs l'ex de Marilyn, jaloux car conscient de la perte de cette perle de sa secte (et implicitement de sa gloire) et cause principale des insultes réciproques proférées on stage lors de la tournée. 2013, ce duo propose un combo avec "Venomous Rat Regeneration Vendor" dernier LP jouissif en date et fraichement sorti fin Avril et "Lords Of Salem" dans lequel la paternité du score revient au gratteux. John 5 a composé en parfaite adéquation avec la pélloche : une musique sombre, maléfique et angoissante. Le thème récurent étant une sorte de relecture de celui de "Requiem For A Dream" en plus glauque et bruitiste. Le scénar n'est pas des plus alambiqués, Zombie s'est concentré à peaufiner le moindre plan, la moindre lumière, tapissant des ambiances cauchemardesques. Itou pour sa muse Sheri Moon-Zombie, piédestal de son oeuvre, n'hésitant pas à la magnifier par touches érotisantes. Pris en main par un tâcheron lambda de slasher, "Lords Of Salem" eut été un film pseudo flippant, vite rentré dans le rang de productions semblables. Mais parce qu'il est unique et intègre, Zombie accouche d'une oeuvre ultra-esthétique et dérangeante. Le dernier quart d'heure est une orgie visuelle et sonore parsemée de tableaux violents et hautement blasphématoires (un bébé entravé de barbelés et crucifié sur la croix, un Pape qui se masturbe...). Zombie nous plonge tête la première en Enfer dans les marécages puant du satanisme. Rob Zombie a constitué une galerie de persos plus conventionnels qu'à son habitude, moins hauts en couleurs mais toujours aussi torturés. Mention particulière à Jeff Daniel Phillips troublant de ressemblance avec son réalisateur et au trio de ladies sexagénaires au contre-emploi absolu. Seul bémol, la paresse de Ken Foree ("Zombie", "Le Dentiste", "Dawn Of The Dead"...). Avis à ses afficionados, Sid Haig y va de son caméo. "Lords Of Salem" n'est peut-être pas son film le plus réussi mais certainement le plus extrême faisant de cette expérience un des métrages les plus flippants de l'histoire de l'horreur. Fort de sa maestria dans la mise en scène, de son talent unanimement reconnu et de son association avec John 5, il est désormais temps que Rob Zombie monte sur les planches françaises pour que ses fidèles se prosternent devant lui.

streaming film complet