Download in HD

Bandits, bandits

Film de Terry Gilliam Aventure, comédie, fantasy 1 h 56 min 13 juillet 1981

La nuit, un garçon est visité par 6 nains ayant volé à l'Être suprême la carte du Temps. L'enfant s'engage alors dans un voyage à travers l'Histoire.

Voilà un Terry Gilliam bien fou comme on l'aime. En fait, ce Time Bandits m'a semblé être un mélange entre "The lord of the rings" et "Alice in Wonderland". On y retrouve pas mal des thèmes habituels de Terry (le spectacle, l'illusion, les chevaliers, la quête, le combat entre le bien et le mal, l'animation, ...).

Le scénario m'a pourtant laissé sceptique sur la première demi heure : en effet, tout est un peu décousu, les premiers voyages installent juste le concept mais on ne sent pas de lien réel avec la vraie histoire. Les objectifs principaux ne commenceront d'ailleurs à être définis qu'à partir de ce moment là, et ce au travers de l'introduction des méchants. Dès lors, tout sera plus fluide, plus connecté, même si ça reste une sorte de road movie temporel. Les personnages sont chouettes, peut-être aurait-il été intéressant d'individualiser les bandits plutôt que de le construire comme un collectif. Un peu plus de sacrifices du côté des gentils aurait été agréable aussi (il reste tout de même une fin vraiment étrange où l'on ne sait pas trop si l'on doit se réjouir pour le petit Kevin ou pas). La fin fonctionne sur le principe de Deus Ex Machina, mais en même temps il ne pouvait en être autrement. C'est d'ailleurs l'une des rares fois où ce concept se justifie pleinement. Puis, le côté humoristique désamorce un peu cette facilité narrative (ce n'est pas juste le bonhomme qui arrive de nulle part, sauve la mise et repart aussi vite, non, la scène est longue, truffée de dialogues et les nains doivent encore se racheter).

La mise en scène est inventive. Gilliam utilise un peu de numérique et beaucoup de trucages réels. C'est très inventif, et le résultat est à la hauteur de l'ambition du scénario. C'est un bel hommage au cinéma à effets spéciaux aussi, avec pas mal de techniques diverses. La photographie m'a plu aussi : quelques jeux de lumière intéressants, beaucoup de poussière aussi. La scène des cages est vraiment bien fichues. Puis Gilliam sait vraiment bien utiliser le montage pour faire passer ses idées. Enfin, les acteurs jouent le jeu avec grande joie. Le gosse, en plus, n'agace pas.

Bref, un très chouette film à ranger à côté de "The witches" dans sa dvdthèque.

streaming film complet