Download in HD

The Alibi

Film de Kurt Mattila et Matt Checkowski Romance et comédie 1 h 30 min juin 2006

Un homme est chargé de trouver des alibis pour des couples adultères.

Les films à plan sont un genre un peu à part. En général ça concerne un casse (comme dans "Ocean's Eleven" ou "The Italian Job") ; dans le cas présent, c'est une entourloupe qui permet au héros de se tirer d'un mauvais pas.

En soi, je n'ai rien contre ce genre d'intrigue mais cela demande tout de même un traitement, disons, délicat. En effet, il faut pouvoir maintenir des conflits malgré le fait que, généralement, le plan se déroule sans trop d'accroche (on découvre que l'imprévu était en fait prévu la plupart du temps). Le mieux, c'est quand ça tourne mal , bien sûr, et que les héros doivent s'adapter, rebondir. Ici, il n'y a pas beaucoup de conflits, hélas. On s'ennuie un peu, surtout qu'on comprend assez vite, une fois le mécanisme enclenché, que tout se déroulera parfaitement bien. L'intrigue consiste alors à découvrir quel était le plan du héros... sauf qu'on le découvre au fur-et-à-mesure, qu'on ne suit pas les préparatifs... on va donc de surprise en surprise face à quelque chose qui paraît compliqué mais qui est en fait simplement alambiqué... C'est même un sacré leurre puisqu'en réalité, le coup dépend très fortement du hasard et du caractère ultra prévisible des personnages (ultra prévisible car ils n'ont pas vraiment de vie en dehors de leur fonction dans le film).

De plus, les situations sont assez peu intéressantes : chaque petite scène menant à la conclusion paraît dépourvue d'idées narratives, les auteurs se contentant d'arriver là où ils doivent arriver, d'amener les informations nécessaires. Puis ça serait plus prenant aussi si le héros n'avait pas autant recours à des dei ex machinae : c'est trop facile de mettre au point un plan pareil quand le héros peut tout faire (ici grâce à son entreprise) et que ses adversaires réagissent exactement comme il le souhaitait.

Outre cette mécanique peu inspirée et pleine de surprise (la surprise n'est pas du suspense), les auteurs mettent un peu de temps à démarrer : le début est donc long et sans grand intérêt. Les personnages sont présentés : ils sont tous assez peu intéressants dans le développement (alors qu'à la base ils ne sont pas mauvais). Les dialogues sont corrects mais pas à la hauteur de l'ambition des auteurs (on sent qu'ils voudraient certaines répliques plus piquantes ou plus subtilement comique).

Malgré tous ces défauts narratifs, le film se suit. Le genre veut un peu ça : on a envie de découvrir le fin mot de l'histoire, même s'il paraît évident (après tout on n'est jamais à l'abri d'un énième retournement de situation improbable). Et puis même si ce n'est pas très inspiré, ça reste suffisamment correct pour divertir.

La mise en scène aide aussi. pas géniale mais ça rentre bien dans les baskets, pas de débordement, pas d'erreur dérangeante, pas d'ambition démesurée. C'est propre ça passe. Et puis le casting est plutôt correct. J'aime bien Steve Coogan, il est correct, sans plus. On retiendra surtout Selma Blair qui se plaît toujours autant à jouer les petites garces en manque avec son corps de lolita.

Bref, c'est pas déplaisant mais ce n'est pas non plus très stimulant. Dommage.

streaming film complet