Download in HD

Shrek

Long-métrage d'animation de Andrew Adamson et Vicky Jenson Animation, aventure, comédie 1 h 30 min 18 mai 2001

Shrek est un orgre cynique et grincheux, qui vit tranquillement dans son marécage. Mais le seigneur Farquaad expulse les créatures du royaume.

Revu aujourd'hui, y a pas à dire le charme fait toujours effet même si ce film à 15 ans ! Shrek, un film non une saga emblématique de l'animation qui a marquée les années 2000. Un succès fou qui a commencé avec ce premier opus. Sorti en 2001, Shrek a été pour l'époque une véritable révolution à tous les niveaux. C'est ce film qui a permit à Dreamworks de "naître" véritablement comme un concurrent sérieux de Disney/Pixar. Pourtant ce film est le parfait contraire d'un bon Disney qu'il prend ici plaisir à parodier en se moquant ouvertement des contes de fées et de tous les stéréotypes qui vont avec. Parce que c'est ça Shrek : une parodie des contes de fées (tout en utilisant les codes du genre) totalement assumée. Une idée de départ juste géniale, on nous sert des contes à l'eau de rose depuis la nuit des temps de Disney et même si j'ai rien contre j'avoue que ça fait un bien fou de porter un nouveau regard sur l'univers des fées et des princesses. Très second degrés et sans jamais se prendre au sérieux les réalisateurs se sont amusés à contourner les moindres clichés de la recette classique. Car ici en guise de prince charmant on a un ogre mal léché et laid qui passe ses journées à effrayer les passants et barboter dans la boue. Anti héros totalement en décalé du portrait type du beau et vaillant prince, un "je m'en foutiste" qui ne cherche qu'à avoir la paix et non un grand destin. Celui qui occupe le rôle du "noble destrier" n'est qu'un âne qui parle, véritable moulin à parole qui passe son temps à se plaindre et raconter sa vie en plus d'être un trouillard né. Vous en avez marre des princesses faiblardes sans défense qui attendent qu'on vienne les protéger ? ne vous inquiétez pas, ici la princesse est une véritable adepte du karaté, courageuse et pleine d'initiatives, elle tord complètement le cou aux clichés des princesses. Et pour le personnage qui est sensé être le prince charmant de l'histoire, Dreamworks nous propose...un nain^^ Donc oui les personnages sont tout l'inverse de ce qu'on a l'habitude de voir et cette preuve d'originalité les rend tellement funs et attachants. Il nous font rire autant qu'ils arrivent à êtres touchants. En plus que seraient de tels personnages sans de bons doubleurs ?! Le doublage est à la hauteur. La VO met à l'honneur de véritables stars : Mike Myers (Shrek), Eddie Murphy (L'âne) et Cameron Diaz (Fiona) et la VF n'est pas en reste bien au contraire, je la trouve même bien meilleure. Alain Chabat, Med Hondo et Barbara Tissier sont débordant d'énergie, incroyablement investi dans la peau de leur personnage à tel point qu'on arrive à ressentir leur plaisir à travers l'écran. L'histoire est très bien trouvée, comme je l'ai dit imprégnée d'un aspect parodique très prononcé tout en empruntant les codes du conte de fées. C'est simple dans la forme mais sous cet angle ça en devient tellement passionnant et on prend un malin plaisir à succomber et se laisser porter par le récit. Les péripéties sont nombreuses et s'enchaînent correctement sur 1H30, c'est rythmé et l'aventure est tout autant privilégiée que la comédie. Saluons aussi l'humour qui fait mouche à chaque fois. Niveau graphisme c'est vraiment très beau, des images à la pointe des moyens de l'époque, serte au bout de 15 ans ça a pris un léger coup de vieux faut bien le reconnaître mais ça reste encore largement potable. Les musiques sont nombreuses mais bien utilisées, toutes appuient correctement le récit et les états intérieurs des protagonistes. Harry Gregson Williams et John Powell à l'époque montre déjà qu'ils sont capables de faire des merveilles. L'autre chose qui est bien construit dans Shrek c'est son propos selon lequel il ne faut pas se fier aux apparence, la beauté n'est pas forcément là ou l'on croit qu'elle est et surtout qu'il faut apprendre à s'aimer soit même. Pas de morales à l'eau de rose classique mais des leçons de vie qui permettent aux personnages d'évoluer et ce de façon sensée. Bref, Shrek c'est vraiment un film d'animation unique en son genre, une parodie des contes de fées de notre enfance totalement assumé, qui va au bout de son délire sans peur de froisser. Un classique des studio Dreamworks et même du film d'animation. A voir au moins une fois dans sa vie 4,5/5

streaming film complet