Download in HD

Mars Attacks !

Film de Tim Burton Comédie et science-fiction 1 h 46 min 13 décembre 1996

Les martiens débarquent sur Terre, certains les accueillent à bras-ouverts, d'autres restent méfiants. Mais les choses ne se passent pas comme prévu.

Avec une sortie récente du blockbuster mitigé Indépendance Day, le réalisateur Tim Burton semble bien avoir profité de cette occasion pour exploiter à nouveau le thème d’invasion d’extraterrestres, en développant une production bien plus divertissante que celle de la production de Roland Emmerich et sous un ton assumé de parodie. Encore une fois, Tim Burton revient à un de ses plus mémorables souvenirs d’enfance, celui où il collectionnait les cartes Topps, celles qui racontaient une invasion de Martiens hostiles. D’après ce que j’ai pu lire, Tim Burton reprend pas mal d’idées utilisées dans le long-métrage Les soucoupes volantes attaquent de 1956 mais avec la technologie du cinéma utilisée en 1996, je pense que le metteur en scène avait tous les outils qu'il faut pour développer un projet neuf, plus innovateur et plus déjanté que le film d’origine.

Oublions tout ce qui est gothique ou de l’enfance, Mars Attacks ! n’a rien de comparable avec des productions réussites comme Beetlejuice ou Batman Le défi, c’est sans aucun le film le plus méchant, plus cynique et le plus cruel de tous les longs-métrages réalisés par le même metteur en scène. Cela peut même provoquer un choc émotionnel quand on découvre que les Martiens attaquent les humains sans la moindre limite et en toute cruauté. Il est vrai que cette vision des choses m’avait bien frappé pendant le visionnage, je n’avais jamais imaginé qu’un réalisateur aussi inoffensif que Tim Burton casserait ce qu'il avait l’habitude de faire. C’était un coup dur mais un coup bien réussi, où le metteur en scène nous impressionne dans sa manière de traiter n’importe quel sujet négatif pour l’appliquer dans un divertissement visuel, dans le but unique de le transformer en un spectacle cinématographique cocasse et incroyablement grotesque.

Absolument rien n’est épargné, absolument tout est dans le ridicule et ce l’est tellement que c’est indéniablement amusant. L’un des points majeurs de la production est le côté technologique des Martiens. Au lieu que ce soit du high-tech ou des armes d’un design moderne comme on peut voir dans la plupart des productions de science-fiction, on est plus dans un côté plus rétrograde, voire vintage, où les Martiens sont des petites créatures qui ont l’air inoffensives en toute apparence mais lorsqu’ils attaquent, ils expriment une cruauté et un total mépris de la vie humaine, avec leurs armes en plastique et de couleur fluo. C’est nouveau, c’est différent de ce qu’on a l’habitude de voir, même leurs soucoupes volantes sont utilisées comme des laboratoires dans lesquelles des expériences excentriques sont menées. Je me rappelle très bien comment la femme avec la tête du chien ou l’inverse m’avait bien marqué l’esprit pendant quelques jours après mon visionnage.

Autre point qui est intéressant, le casting. Tim Burton a réuni une fabuleuse pléiade de stars comme on aime en voir pour notre plus grand plaisir. Tous les acteurs se prêtent, avec volontiers et sérieux, au ton comique que le metteur en scène a l’habitude d’appliquer dans ses films. Les plus drôles, à mon humble avis, sont Jack Nicholson, acteur campant le rôle d’un président des États-Unis remarquable avec son incroyable grande gueule (sa tirade finale face aux Martiens est un des moments les plus curieux du film), et Pierce Brosnan, acteur très stylé dans la peau d’un professeur à l’anglaise. Bien évidemment, on retrouve quelques clichés assez attrayants comme le milliardaire qui se la coule douce dans son coin paradisiaque et le général de l’armée qui veut à tout prix employer les plus gros moyens d’armement.

Le tout dans une extravagante débauche d’action, où toute atrocité fut commise sans aucun état d'âme de la part des Martiens. Comme il l’a fait pour Bettlejuice, Tim Burton fait preuve d’une solide direction artistique en intégrant une bonne base d’un honnête divertissement, à savoir des effets spéciaux acceptables, de l’action trépidante, une folie destructive planétaire hautement assumée et une bande-son de Danny Elfman très bien composée et dotée de sons qui rentrent bien dans le contexte de la production. Dans les classements des comédies de science-fiction, il est clair que Mars Attacks ! gardera définitivement une bonne place dans n'importe quel top des comédies de science-fiction. 7/10

Général Casey, avez-vous un avis ? Avant tout, sommes-nous sûrs qu'ils sont hostiles ? Si on est sûrs qu'ils sont hostiles ? Monsieur le Président, ils encerclent notre planète avec des milliers de vaisseaux armés. Sommes-nous sûrs que ces vaisseaux sont armés ? streaming film complet