Download in HD

One Piece : Le Royaume de Chopper, l'île des bêtes étranges

Long-métrage d'animation de Atsuji Shimizu Animation, action, aventure 2 mars 2002

Nami a réussi à se procurer la carte d'une île légendaire : l'île de la Couronne. Mais ils se retrouve au milieu des animaux de l'île qui pleurent la mort de leur roi. Chopper devient leur nouveau roi et doit les protéger contre Batora venu dérober trésor de l'île.

J'avais de l'espoir, pour ce 3ème film. Jusqu'ici, mes avis sur chaque films revus ont changés: J'appréciais pas le 1, maintenant oui. J'appréciais le 2, maintenant non.

Concernant ce troisième film, et bien, mon avis n'a pas changé, mais au moins, je lui trouve des qualités, maintenant. Il était effectivement le pire film One Piece à mes yeux.

Qu'en est-il donc ? Le manga et l'animé en étaient tous les deux à Arabasta, le manga s'était lancé, et la base de son succès était maintenant bel et bien ancré dans les esprits des gens. On pouvait donc espérer que les films prennent une direction plus poussée, et exploitent l'univers de One Piece du mieux qu'ils le peuvent.

L'aventure se passe donc juste avant Arabasta, c'est la première vraie aventure de Chopper sur le bateau, on remarquera et déplorera malheureusement l'absence totale de Vivi, sûrement car elle n'est pas considérée comme une membre de l'équipage à ce moment là, c'est dommage.

Bref, quoi qu'il en soit, le film effectue donc un focus sur Chopper, séparé de l'équipage, qui devient un roi malgré lui, et doit faire face à des braconniers qui terrorisent son nouveau royaume. L'idée de base et bel et bien sympa: Mettre en avant Chopper, tout nouveau dans l'intrigue, une île peuplée d'animaux étranges, dont certains qui parlent, et el famoso "petit garçon abandonné par ses parents qui a été élevé par des animaux".

Du côté des animaux, c'est bien sympa, ya une grande diversité dans le "bestiaire", mais malheureusement ça ne sera jamais utile, les animaux sont tous là pour être des figurants, seuls le perroquet et la pie qui savent parler sont utiles, les autres n'auront pour ainsi dire, aucune scène à eux ni aucune utilité. C'est vraiment dommage. D'autant plus que certains ressemblent à des aliens... Mais bon mdr

Concernant Chopper, c'est là aussi bel et bien dommage. Tout un drama est installé autour de lui, comme quoi il a trouvé un endroit ou vivre, qu'il devrait quitter l'équipage pour rester ici et être le roi, protéger ces animaux... C'est censé nous rendre triste ou quelque chose du genre, malheureusement c'est tellement forcé, que ça n'a aucun effet, d'autant plus que Mobambi, le petit garçon, est d'un chiant extrême. Autre point négatif, c'est que Chopper est la star du film, mais sera très vite éclipsé dans les derniers instants, pour que Luffy se tape contre le méchant final. Certes, Chopper a eu sa petite heure de gloire pour une morale de "je suis pas un peureux, je l'attire pour pas qu'il vous blesse vous, c'est ça un roi pour moi", mais est-ce suffisant ?

Les méchants, eux, n'était pas géniaux. Un design assez sympa sans être fantastiques, leurs capacités ne rentreront pas dans les mémoire, et n'ont aucun charisme. Un ennemi final faible qui devient un danger sous l'effet de la drogue, c'est tout, pour un combat loin d'être mémorable.

Et c'est là que, incroyable, j'en viens à une qualité du film: Les deux méchants acolytes, et leur combat contre Sanji & Zoro. C'était vraiment sympa ! Leur combat se regarde, sans être incroyable, mais pour la première fois (et même, la seule fois, je crois bien.) Sanji se tape contre l'épéiste, et Zoro se tape contre celui qui se bat sans armes. Les rôles sont inversés, c'est pas grand chose, mais ça offre des scènes bien sympa (le retour de Mr.Prince !!), et mention spéciale aux derniers dialogues, où Sanji dit que les coups d'épées du méchant ne valent rien face aux coups de "l'autre couillon", et Zoro qui dit que les coups de pieds du méchant ne valent rien face aux coups de "l'autre abruti". Petite preuve de respect entre eux, franchement, j'ai beaucoup aimé ce passage ! Et... Bah... C'est la seule chose que j'ai aimé du film, en fait, avec l'écran de fin.

En bref, une histoire peu intéressante, à laquelle on arrive pas à s'identifier, un drama pas top, sans émotion, porté par un personnage extrêmement chiant (Mobambi) L'humour était parfois plaisant, mais pas terrible non plus. Des personnages peu intéressants, des méchants peu marquants. L'animation ne nous en met pas pleins les yeux, malgré des graphismes sympa, bien que certains plans et animaux piquent les yeux tellement ya de choses à voir en un seul plan Mention spéciale, tout de même, aux crédits de fin, nous montrant Chopper avant qu'il ne mange le FDD, on l'avait jamais vu, c'est mignon.

streaming film complet