Download in HD

Amityville : La Malédiction

Film de Tom Berry Épouvante-Horreur 1 h 31 min décembre 1989

5 amis achètent la maison d'Amityville pour pouvoir la louer et se faire de l'argent. Ils aiment tellement la maison qu'ils décident d'y dormir plusieurs nuits.

1989 n'aura pas été que l'année de la chute du mur de Berlin. 1989 aura aussi été l'année où la saga Amityville s'enrichit de 2 nouveaux films : Amityville 4 et Amityville 5. C'est celui-ci qui nous intéresse ici.

Synopsis : 5 amis achètent la fameuse maison et entreprennent de la restaurer pour la louer. Ils décident d'y dormir quelques nuits. Première chose qui m'a frappé : la maison en question. Si vous avez vu l'un des trois premiers longs-métrages ou le remake de 2005, vous devez savoir que la maison ressemble à ça. Mais dans Amityville : La Malédiction, elle ressemble... à ça.

Bon, la cohérence de la saga avait déjà été sérieusement mise à mal par le 3, et le 4 n'avait pas arrangé les choses Mais le 5 vient définitivement briser une quelconque logique qui pourrait exister entre les films. C'est sans doute l'opus le plus éloigné des deux premiers, puisqu'il ne reprend même pas l'histoire de base, mais réinvente tout à sa manière. Si c'est pour faire quelque chose de potable, comme Amityville : The Evil Escapes, ça pourrait passer. Or ce n'est pas le cas. Ce film est le laideron de la saga.

Tout dans Amityville : La Malédiction est à jeter. Au mieux les acteurs nous laissent de marbre, au pire ils sont énervants. La pauvreté du budget se fait cruellement ressentir : ce film ne provoque aucune sensation, à part un profond ennui. Dans les autres films, on a toujours eu l'impression qu'un démon était derrière ce qu'il se passait. Ici non. Et c'est encore pire avec la fin, où l'on se rend compte que le méchant est un simple humain !

Amityville 5 est une véritable usurpation : il n'a d'Amityville que le nom. Tout le reste est d'une nullité, d'une pauvreté sidérante. Il réussit l'exploit d'être encore plus mauvais que le 3. Et même son scénario n'est pas cohérent :

On peut expliquer le meurtre du prêtre au début. Mais pourquoi assassine-t-il ses amis tout d'un coup ?

Ce film est une véritable souillure sur une saga déjà peu reluisante depuis le 3, et qui semble s'enfoncer dans le déclin. Le 6 aura la lourde tâche de faire oublier cette daube !

streaming film complet