Download in HD

L'Honneur d'un Marine

Téléfilm de Ross Katz Drame 1 h 17 min 18 décembre 2009

Le film relate l'histoire vraie du Lieutenant Colonel Michael Srobl qui se porta volontaire pour rapatrier, dans sa ville natale, le corps d'un marine de 19 ans, Chance Phelps.

Cette dernière phrase, prononcée en voix off par le Colonel Michaël Strobl, résume parfaitement l'histoire de ce téléfilm produit par HBO. Inspiré de faits réels et basé sur le journal tenu par l'Officier, il raconte le rapatriement du corps du Caporal Chance Phelps, mort au combat en Irak et accompagné jusque chez ses parents par le Colonel Strobl qui s'est porté volontaire pour cette mission, étant natif de la même ville que le soldat.

C'est typiquement le genre de film que je ne regarderais pas en temps normal. La guerre et l'armée américaine, ça n'est pas ce que j'aime manger. J'ai une vision de l'armée US (à tort, peut-être) prodigieusement négative. Toutefois, ce film, totalement patriote , il faut le souligner, ne traite pas de la guerre. Il débute d'ailleurs par le décès du soldat Phelps, mais décès que l'on entend sur fond noir. Pas d'images sanglantes, pas de mort en héros. Les faits sont posés, rien de plus. Non. Ce film s'attache à nous montrer le respect que l'armée, mais également tout le peuple américain, portent à leurs soldats, cette quasi-glorification des dépouilles traitées avec la plus grande déférence qui soit (c'est d'ailleurs à se demander si les USA n'admirent pas plus leurs morts que les survivants, quand on sait quel sort est bien souvent réservé à leurs vétérans. John Rambo, elle est pour toi, celle-là !).

Sur ce fond et cette idée générale vient se juxtaposer l'histoire particulière, intime, cette espèce "d'amitié post-mortem" éprouvée par le Colonel Strobl, envers son "protégé". A compter du moment où le cercueil lui est remis, le Colonel ne le quittera plus, quitte à dormir à même le sol, dans le hangar d'un aéroport où ils font escale, dans le seul but de ne pas le laisser seul. On sent très vite que le lieu de naissance commun n'est qu'un prétexte au fait que Strobl s'est manifesté pour exécuter cette mission. Sous cette carapace, ce visage fermé en toute circonstance se dissimulent des doutes et des interrogations sur sa profession. Ce voyage est une manière pour lui de rendre hommage à l'un de ceux qu'il considère comment étant de "vrais" Marines, lui qui est dorénavant loin des combats, se sentant inutile, mais surtout illégitime dans le respect qu'on lui manifeste.

Typiquement le genre d'histoire sur laquelle j'aurais fait d'ordinaire l'impasse, disais-je. Alors, pourquoi m'infliger ce qui aurait pu ressembler à une punition, vous demandez-vous ? Je vous répondrais que présence de Kevin Bacon au casting oblige et me faisant un point d'honneur à me faire l'intégrale de sa filmographie (j'ai même prévu Vendredi 13, c'est dire si j'y mets de la bonne volonté), je me suis attelée à la tâche, à reculons, certes, mais avec courage. Sage décision car Kevin Bacon offre là certainement l'une des meilleures prestations de sa carrière. Il interprète avec une parfaite justesse ce militaire imperturbable, ce roc qui se veut et se doit d'être impassible mais qui se retrouve sans cesse au bord de la rupture, envahi par une émotion qu'il doit constamment refouler, mais qui le tourmente à chaque instant. Cette performance lui a d'ailleurs permis de remporter un Golden Globe, amplement mérité.

Ce beau téléfilm, certes un peu larmoyant, qui peut parfois flirter avec le pathos (en même temps, vu le sujet ... c'est pas "la fête à la maison, merde !) ne m'aura pas réconciliée avec l'armée américaine et l'armée en général, mais m'aura permis de comprendre le lien particulier qu'entretient l'Amérique avec ses militaires. Et accessoirement, il m'aura offert l'opportunité de reluquer Kevin Bacon en uniforme pendant 1h20 et c'est toujours ça de pris. http://i.lv3.hbo.com/assets/images/movies/taking-chance/taking-chance-1024.jpg (Excusez-moi mais c'est un argument qui peut en motiver certaines ! Ravenclaw, si tu me lis ...)

PS : notons encore une fois l'admirable traduction du titre français, car nous passons de Taking Chance, qui est le nom que Strobl donne à son rapport de mission à "L'honneur d'un Marine" ... digne des téléfilms bien pourris qui peuvent passer sur TF1 ...

streaming film complet