Download in HD

The Losers

Film de Sylvain White Action, policier, drame 1 h 37 min 22 avril 2010

Une équipe de forces spéciales déclare la guerre à la CIA après que l'agence ait tenté de les supprimer...

Adaptation du roman graphique éponyme (2003-2006) de la maison d'édition Vertigo, filiale de DC Comics, créée par l'auteur Andy Diggle et le dessinateur Mark Simpson / Jock. Les Losers sont une unité d'élite envoyée en Bolivie pour une mission secrète, l'équipe des forces spéciales est trahie par le commanditaire de l'opération. Laissés pour mort, ils sont bien décidés à se venger... Cette production Dark Castle Entertainment (Joel Silver, Robert Zemeckis & Gilbert Adler) au budget de 25 millions de dollars coécrit par l'auteur original Andy Diggle, le scénariste James Vanderbilt et le cinéaste Peter Berg, la mise en scène revient au cinéaste français Sylvain White (Souviens-toi... l'été dernier 3, Slender Man). L'équipe des Losers se compose du leader contrôleur opérationnel, Colonel Franklin Clay / Jeffrey Dean Morgan (Watchmen : Les Gardiens, Rampage - Hors de contrôle), le tacticien du couteau, Capitaine Louis Roque / Idris Elba (Belle-maman, La Montagne entre nous), le spécialiste des communications, le Capitaine hacker William Jensen / Chris Evans (Sex Academy, Mary), le chauffeur à armes lourdes, Sergent Linwood "Pooch" Porteous / Columbus Short (En quarantaine, Panique aux funérailles) & le sniper, Sergent Carlos "Cougar" Sanchez / Óscar Jaenada (Noviembre, Rambo V : Last Blood). Le casting se compose également de la chaude Zoe Saldana (Danse ta vie, Live by Night), Jason Patric (Génération perdue, Home Invasion), Holt McCallany (Creepshow 2, Jack Reacher : Never Go Back) et Peter Macdissi (Les rois du désert, Bad Company).

Elle a mis une bombe dans ta voiture ?

C'était une fille susceptible.

Cinq soldats d'élite de l'armée américaine ; Clay, Jensen, Roque, Pooch et Cougar sont témoins d'une tragédie orchestrée par le mégalomane Max lors d'une mission de routine en Bolivie. Bien décidés à se venger, ils acceptent l'aide d'une commanditaire mystérieuse, Aisha, qui leur permet de rentrer aux États-Unis à condition qu'ils éliminent Max. Ce dernier essaie de vendre aux puissances mondiales une arme de destruction massive de haute-technologie. Alors que leur confiance est rudement mise à l'épreuve, les cinq hommes devront redoubler d'ardeur et d'inventivité afin de capturer et tuer Max.

La vue est belle mesdames !

Direct To Vidéo pour la France en novembre 2010 suite au flop aux États-Unis et ne rentrant simplement pas dans ses frais à l'international avec seulement 30 millions de dollars. The Losers fut descendu par la critique US en le comparant trop à L'Agence tous risques sortie la même année qui ne fut pas non plus un grand succès. Pour commencer je soulignerai le détaille de la participation de Chris Evans certes humoristique mais Evans est d'abord un grand spécialiste des films de super-héros et autres adaptions de comics (Les Quatre Fantastiques, TMNT : Les Tortues Ninja, Push, Scott Pilgrim, Captain America : First Avenger, Avengers, Snowpiercer, le Transperceneige et plein d'autres participations dans l'Univers cinématographique Marvel) qui surpasse son confrère Ryan Reynolds. The Losers est construit comme une BD illustrée de testostérone, à l'histoire totalement invraisemblable, une petite série B drôle ou l'action rime avec sensualité qui ne faut surtout pas prendre au sérieux. Un actionner qui bénéficie surtout d'un excellent casting qui se joue de la cool attitude, Morgan & Saldana en tête. La mise en scène tape-à-l'œil de White exagère de ralentis et autres arrêts sur images, des effets qui surlignent et alourdissent un peu l'action dans un montage épileptique, le tout sur une musique endiablée du compositeur John Ottman usant des hits Black Betty de Ram Jam, U.R.A Fever de The Kills & surtout de Don't Stop Believin' de Journey. La fin du film laisse présager une suite qui au final ne sera jamais tournée !

Hou ! Elle a du mordant cette fille !

streaming film complet