Download in HD

Death Note

Film de Adam Wingard Action, aventure, fantastique 1 h 41 min 25 août 2017

Un étudiant trouve accidentellement un Death Note. Il suffit d'écrire le nom de la personne à châtier et d'avoir en tête son visage pour que cette dernière meure d'une crise cardiaque.

Le film n'est pas si mauvais en soi (sans être bon pour autant), c'est surtout qu'il ne correspond absolument pas à l'univers de Death Note.

Par exemple Light Yagami, dans le manga original, est le portrait type de l'homme parfait, très populaire, physiquement et mentalement très solide, capable, en cas d'aggression, de se défendre contre n'importe qui et en sortir indemne (contrairement au Light Turner du film), grand sportif, et très brillant intellectuellement. Le Light Turner du film, quand à lui, est juste un adolescent paumé et fragile qui veut rendre la justice dans le monde, et qui a des scrupules à tuer des innocents, ce qui n'est pas le cas du Light du manga. La complice de Light dans le manga est complètement soumise à Kira, et est une de ses plus grandes et ferventes adoratrices, prête à tout pour lui. Mia, dans le film, est en revanche celle qui porte la culotte entre les deux. C'est elle la plus cruelle, et qui prend les décisions fatidiques à la place de Kira la majorité du temps. L quand à lui, est beaucoup plus mesuré dans le manga d'origine, beaucoup plus calme et réfléchi, que le L du film. Même le père de Light est très différent, beaucoup moins gentillet dans le film que dans le manga (ce qui contraste d'ailleurs avec la perte de morale de Light, dans le manga).

Mais bref, qu'importe si le film n'est pas extrêmement fidèle à l'oeuvre originale tant que le film est bon. Mais c'est là le hic. La réalisation est certes de bonne qualité, mais la bande son mièvre fait vraiment niaise et hors-sujet dans un univers normalement glauque tel que celui de "Death Note". il y a aussi le problème de Ryuk, qui est visuellement très mal réalisé, ce qui est décevant quand on s'attend à voir un Dieu de la Mort. Certaines courses poursuites sont aussi un peu longues, et on s'ennuie pendant ce temps. Il y a également quelques absurdités dans l'attitude du personnage de Light Turner.

Par exemple, quand Mia inscrit son nom sur le cahier, au lieu d'agir de manière complexe et absurde, ce qui apportera la mort de Mia, il aurait tout simplement pu brûler lui même la page où était inscrit son nom et garder le cahier. Sans parler de son attitude face à L, où il se dénonce plus ou moins lui-même, face aux provocations de ce dernier. Un Light manipulable, fragile, paumé, et désagréable en somme. On est loin du mâle alpha qu'était le Kira du manga. Mais on ne va pas revenir là-dessus. Les adaptations ne sont pas forcément obligées d'être identiques à l'oeuvre originale. Mais là, les choix du réalisateurs ne collent pas dans l'univers, du coup...

Bref, ça passe, mais c'est loin d'être bon pour autant. Juste passable quoi...

streaming film complet