Download in HD

Cirque du Soleil : Le Voyage imaginaire 3D

Film de Andrew Adamson Fantastique 1 h 31 min 21 mars 2013

Un voyage vertigineux dans lequel le spectateur suivra les aventures d’une jeune femme et d’un acrobate à travers les univers étonnants et fantastiques des sept plus beaux show de Las Vegas proposés par le Cirque du Soleil.

On l'a compris depuis longtemps, James Cameron aime le grand spectacle, ça n'est donc pas un hasard s'il s'est attaqué à la production d'un véritable film (et non un documentaire) sur l'empire du Cirque Du Soleil. En critiquer le résultat devient alors difficile, la critique doit-elle d'adresser au film ou au Cirque Du Soleil lui-même ? Probablement les deux, deux parties s'imposent alors... Le film est une réussite en ce qu'il parvient sans mal à faire entrer Le Cirque Du Soleil dans la fiction d'une histoire simplissime. Une jeune fille se promène un soir dans une fête foraine à l'ancienne, elle assiste au passage à un hommage aux cirques des premiers temps : contorsionnistes, femmes à barbes, etc... Elle rentre sous un chapiteau et se retrouve spectatrice du numéro de trapèze de l'Aérianiste (quel mot fabuleux!). Suite à une chute, celui-ci disparaît dans la sciure de la piste, la jeune fille le suit de peu. Elle réapparaît dans un désert où cohabitent plusieurs chapiteaux sous lesquels, se lançant à la recherche de son Aérianiste, elle va découvrir quelques-uns des plus beaux numéros de la troupe, mis en scène à destination du cinéma. La réussite visuelle est absolue, les possibilités qu'offre le cinéma ont été exploitées et offrent tour à tour des plans impossibles en direct et des ralentis très bien choisis et exploités qui subliment la beauté de certaines performances. Le plus appréciable est sans doute que, contrairement à une retransmission télévisée, le réalisateur ne nous inflige pas une succession de plans de moins de deux secondes empêchant d'apprécier les différents tableaux et finissant par donner la migraine. Il aurait de toute façon fallu être manchot pour échouer à mettre en images le travail du Cirque Du Soleil qui a tant à voir avec le cinéma, qu'il s'agisse de mise en scène, de décors, de personnages secondaires, principaux ou même de placements. C'est à une succession de tableaux, parfois méditatifs, parfois figuratifs que nous assistons, impressionnés par les performances physiques, l'originalité du talent créatif et les moyens logistiques gigantesques dont dispose cet empire du cirque. Beaucoup lui font le procès de ne jamais mettre en scène d'animaux, c'est vrai, mais ce cirque n'est pas tout le cirque et les enfants aimeront toujours les lions, tigres et autres éléphants.. Le talent est là et on imagine fort bien le travail de longue haleine qui se cache derrière des numéros avec de nombreux acteurs et acrobates, imposant un minutage précis des déplacements de chacun, le résultat force le respect. Tout en intégrant les codes du cirque traditionnel, la troupe parvient à exploiter le plus possible toutes les possibilités et marges de manœuvre offertes par ces codes. Les décors sont impressionnants, les costumes tous plus originaux les uns que les autres font penser au travail de Philippe Découflé, de même que le travail avec les trapèzes élastiques. On assiste à ce qu'il convient d'appeler un spectacle total tout y est, les couleurs vives et expressives, la bande originale dominée (cerise sur la gâteau!) par les Beatles, la poésie même s'il est n'est pas d'une grande originalité, en appelle au cœur d'enfant de chacun. Ce film, ce cinéma/spectacle est absolument bluffant, nul doute que les enfants qui auront la chance que leurs parents voient ce film, seront bientôt assis au mieux dans les gradins du Cirque Du Soleil, au « pire » dans ceux d'un autre cirque.

streaming film complet