Download in HD

Assault on Wall Street

Film de Uwe Boll Action et thriller 1 h 38 min mai 2013

Jim jouit d'une vie paisible à New York. Une famille qui l'entoure et qui l'aime, un travail bien rémunéré. Mais lorsque l'économie s'effondre, Jim perd tout, même ses illusions. Il décide de se venger en attaquant le système par des moyens extrêmes.

Voilà une affiche bien trompeuse. Elle annonce un énième film d'action un peu bourrin, alors qu'à l'arrivée, celle-ci est presque anecdotique. En réalité, Assault on Wall Street tient plus de l'oeuvre dramatique pour la spirale infernale vécue par ses personnages, tout en dénonçant au long cours les pratiques cyniques de l'hydre financier.

Rarement, un film américain aura pondu un pamphlet aussi violemment anticapitaliste. Les ennemis de Wall Street vont se régaler. La violence du Système (toujours montré comme foncièrement malhonnête) déclenche celle des armes brandies par le désespéré débordant de froide colère. Car quand Dominic Purcell, entièrement mis à terre par tous ces escrocs à l'abri dans leurs tours de verre, n'a absolument plus rien à perdre, le massacre peut - enfin - commencer.

Mais amateurs de gros flingues, passez votre chemin. C'est surtout la longue descente aux enfers des protagonistes principaux qui retient l'attention, bien plus que le quart-d'heure final de vengeance aveugle. Ca semble parfois un peu longuet, mais Purcell, humiliation après humiliation, tient plutôt bien la pellicule, sans être vraiment émouvant. Reste que la mise en scène, et la photographie plutôt sombre, sans être exceptionnelles, servent plutôt bien le sujet, qui pose un vrai dilemme moral : Ceux qui gagnent leur vie en ruinant la vie des petites-gens méritent-ils d'être froidement abattus par leurs victimes ? Purcell, lui, piétine ce genre d'états-d'âmes, quand il comprend qu'il n'y a nulle justice dans son pays contre les bourreaux de son existence en miettes, et que les crimes financiers demeureront impunis... reste alors une seule voie pour rendre la monnaie de leurs pièces aux traders : celle des armes. Ou quand une facette détestable de l'Amérique punit dans le sang une autre facette détestable de l'Oncle Sam. On en redemande.

streaming film complet