Download in HD

La Marche

Film de Nabil Ben Yadir Drame 2 h 27 novembre 2013

En 1983, des habitants de la banlieue lyonnaise lancent une grande marche pour protester contre les discriminations issues de l'immigration.

La Marche de Nabil Ben Yadir est un beau film, et d'un intérêt historique incontestable. Comme tous ceux nés après 1983, je n'avais pas entendu parler de cet événement capital dans l'Histoire de la France. C'est donc avec une grande surprise que je l'ai découvert lors d'une projection organisée par EuropaCorp au Forum des Images. Le film est bon dans la mesure où il est bien mené, divertissant, où les personnages sont attachants. Les acteurs, habituellement cantonnés à tort dans des seconds rôles tels Vincent Rottiers, Nader Boussandel, Olivier Gourmet, Hafsia Herzi, sont excellents. Ce renouvellement des têtes d'affiche change des Leïla Bekhti, Biyouna, et autres Sabrina Ouazani. D'autre part, la présence de Jamel n'apporte rien au film, si ce n'est, peut-être, une touche comique (toujours la même) et la garantie du public dans les salles le 27 novembre. Quant au scénario, il en est tout autrement. A l'image de la marche, le film est linéaire tant dans sa forme que dans son propos. L'on voit les personnages marcher sur les routes de France, s'arrêter dans des villages, subir des agressions, s'interroger sur l'utilité et l'arrêt de la marche. Mais comment parviennent-ils à convaincre les gens de se rallier à leur cause ? Que leur disent-ils ? Comment passe-t-on de neuf personnes le 15 octobre à cent mille le 3 décembre ? La fin est également décevante : pourquoi achever le film sur l'entrée des marcheurs à l'Elysée, comme si l'invitation de Mitterrand était la consécration de leur combat alors qu'elle n'en était que le début ? Le film aurait gagné en profondeur s'il avait été solide dans sa consistance.

streaming film complet