Download in HD

High School U.S.A.

Film de Rod Amateau Comédie 1 h 36 min 16 octobre 1983

Jay-Jay veut conquérir le coeur de Beth, engagée auprès de Beau, arrogant play-boy et fils à papa qui domine le collège. Avec ses amis, il va tenter de lui donner une bonne leçon.

Quand Madame me demande ce qu'a pu faire Michael J. Fox en dehors de Retour vers le futur, bien consciente de ses problèmes de santé qui ont freiné sa carrière, j'ai eu du mal à répondre.

Car avant d'être la star d'une franchise culte du cinéma et comme de nombreux adolescents acteurs du petit écran ou du grand écran, il cachetonna dans plusieurs teen-movies et comédies un peu faciles. Mauvaise graine ou High School U.S.A. dans son titre original, d'une recherche folle, fait partie de cette catégorie. Directement produite pour la télévision, un bienvaillant éditeur de DVD français a voulu nous faire partager ce titre, mais en inversant l'histoire au dos de la jaquette avec Graine de canaille/Poison Ivy et Peter Werner n'a pas réalisé ce film. Bien joué, champion, mais il a déjà fait pire.

En dehors de ses considérations, il faut savoir que High School U.S.A. est un produit de la chaîne NBC. Les différents acteurs qui parcourent ce téléfilm proviennent des séries de l'écurie : Sacrée famille, Drôle de vie ou Arnold et Willy. Tout le gotha des acteurs adolescents de sitcoms produites par NBC dans le début des années 1980 est donc là, avec d'autres acteurs plus âgés qui proviennent tous du même petit écran.

Michael J. Fox est l'acteur principal, mais tout le film fait véritablement penser à un épisode de série télévisée, certes étiré sur un format cinématographique. Il y a même un générique. Et la dizaine de personnages centraux compose un film choral, où personne n'est oublié, comme dans une série télévisée (vous avez compris ?) et qui relève un peu le niveau.

Car au-delà des anecdotes, il n'y a pas grand chose à retirer de ce film. Tous les clichés y passent, à moins que ce film les ait instaurés, mais j'en doute : le héros tombe amoureux de Beth après l'avoir bousculé dans les couloirs du lycée, elle sort avec le beau gosse prétentieux et dont le père tient l'établissement scolaire grâce à son argent, ils vont régler cette jalousie avec une course de voitures. Voilà. En gros. Je vous passe les conversations téléphoniques sur le lit, les retards en cours, les professeurs pas très malins, un détour dans une fête foraine et autres.

Et il y a même un robot. C'est ça les années 1980.

C'est assez basique, mais le film se démarque par une galerie de personnages secondaires qui ont leur petite histoire, certes légère, et qui se trouvent un peu à la marge : des nerds, des grands timides ou qui ne rentrent pas exactement dans le moule. Ils donnent tous l'impression d'avoir un peu de consistance, ce qui n'était guère gagné vu la débauche d'originalité du film.

C'est donc un condensé des sitcoms pour adolescents des années 1980, on y trouve les acteurs, les mêmes histoires, la même façon de réaliser et la même musique. Il n'y a aucune prétention là-dedans, aucun effort de surprendre. C’est calibré pour la télé, ça reprend ce qui est fait. Le résultat est forcément daté, mais, quelque part, il y a aussi un certain charme, qui tient beaucoup à la nostalgie ou à une certaine curiosité de découvrir ce qui se faisait à cette époque.

C'est l'occasion aussi de découvrir un autre film de Michael J. Fox, mais aussi de se rendre compte d'une cruelle vérité : l'acteur jouait le même personnage dans bon nombre de productions de cette période : l'éternel adolescent futé mais un peu à la marge.

Une "suite" fut diffusée l'année suivante, mais avec un casting entièrement refait, forcément, chacun était déjà bien occupé avec sa propre série. Les rares personnes à l'avoir noté sur IMDB lui accordent une moyenne générale curieusement élevée quand on voit le résultat de l'original. Peut-être une perle à découvrir.

streaming film complet