Download in HD

Mr Hublot

Court-métrage d'animation de Laurent Witz et Alexandre Espigares Animation, comédie et fantastique 11 min 2013

Monsieur Hublot vit dans un monde où se côtoient des personnages rapiécés, en partie mécanique, au volant de véhicules démesurés, un monde où le gigantisme de la mécanique et l'acharnement à la récupération règnent en maître.

Monsieur Hublot est un solitaire. C’est un bonhomme entièrement constitué d’objets de recyclage. Ainsi, son front métallique est percé d’un orifice faisant compteur (à l’ancienne, avec des chiffres qui défilent) et il voit tout au travers d’une vieille paire de lunettes de motard. Le générique laisse entrevoir un univers que ne renierait pas Jean-Pierre Jeunet (couleurs, luminosité et bric-à-brac d’objets hétéroclites). Monsieur Hublot habite un immeuble dans une grande ville qui n’est pas sans rappeler Metropolis de Fritz Lang (agitation et nombreux axes de circulation). Non loin de sa fenêtre, passe un énorme câble métallique qui sert de support à un funiculaire. Sur son balcon, des plantes constituées de lames métalliques articulées en guise de feuilles. Là, Monsieur Hublot observe parfois la vie telle qu’elle existe en bas, dans la rue : des éboueurs qui embarquent le rebut vers la décharge, un chien (constitué lui aussi de divers éléments de recyclage) qui trouve péniblement refuge dans un carton sur le trottoir. Monsieur Hublot est un grand nostalgique qui conserve de vieux souvenirs jusque sur ses murs couverts de photographies dont il veille scrupuleusement (tic ou toc ?) à ce qu’elles restent bien droites.

L’histoire du film tient à pas grand-chose. En une douzaine de minutes, le spectateur s’imprègne du monde de Monsieur Hublot, qui est réalisé par Laurent Witz et Alexandre Espigares, d’après l’univers de Stéphane Halleux (sculpteur Belge). Malgré ce côté très fabriqué (à partir de pièces essentiellement métalliques, mais aussi du cuir, etc.) qui fait une large place à la mécanique, l’ensemble est très personnel et poétique. Très belle image colorée, un goût du détail soigné et une BO agréable.

Ce film au ton nostalgique produit entre le Luxembourg et la Lorraine vient d’obtenir l’Oscar 2014 (cocorico), dans la catégorie des courts-métrages d’animation, se jouant d’une concurrence impressionnante (Mickey notamment). Le personnage-titre y regarde le temps passer, essentiellement entre ses souvenirs et son poste de télé (sa petite lucarne sur l’agitation du monde). Bien que taiseux et craintif, Monsieur Hublot peut se montrer chaleureux…

streaming film complet