Download in HD

Huit Folles Nuits d'Adam Sandler

Film de Seth Kearsley Animation, comédie, drame 1 h 16 min 27 novembre 2002

Avec Adam Sandler, Jackie Sandler, Austin Stout

Davey Stone, jeune homme de 33 ans agressif et vulgaire qui fait le mal autour de lui, est détesté de tous. Il échappe de peu à la prison pour ne pas avoir payé sa note de restaurant et avoir échappé à la police. Étant donné que c'est la période de Noël, le juge lui offre une dernière chance de se...

"Eight Crazy Nights", ou "Huit folles nuits d'Adam Sandler" en VF (je ne comprends pas pourquoi ils ont rajouté le nom d'Adam Sandler dans le film alors qu'il n'est pas le héros du film et que le film ne raconte pas sa vie) est un film assez méconnu en France, assez culte aux Etats-Unis, et souvent considéré comme un navet, je peux le considérer comme un plaisir coupable. Certes, l'humour scatophile est complètement inutile et très forcé, mais si on compare à South Park, ça passe. Les chansons sont bonnes, l'animation aussi, et les intentions du film semblent vraiment sincères, étant donné comment l'émotion est gérée vers la fin. Je ne sais pas si je pourrais vous conseiller de le voir en VO ou en VF. Car en VO, Adam Sandler a donné à Whitey une voix aigue et insupportable, tandis qu'en VF, si les voix sont bonnes (à part la voix que Patrice Dozier donne à Whitey lors des chansons de ce dernier, bien qu'il garde sa voix naturelle pour les dialogues) et que Serge Faliu prouve ses compétences musicales puisqu'il double Davey à la fois pour les dialogues et les chansons doublées (si on ne l'a pas entendu chanter dans l'épisode musical de "Buffy contre les vampires", dans "les noces funèbres", dans "Jungle Jack", dans "le noël Shrektaculaire de l'âne" ou encore dans la série Netflix "les désastreuses aventures des orphelins baudelaire", on peut regretter que les responsables de l'adaptation aient édulcoré le film au maximum comme s'ils voulaient le destiner à des enfants plutôt qu'aux adultes, retirant donc tous les gros mots (mais laissant "connerie","qu'est-ce que je fous là", "je déconne" et "je me fous"), traduisant "biatch" par "tête d'araignée", "cul" par "nez") et les allusions sexuelles (traduisant "the only time I had sex" par "ma première histoire d'amour" ou encore "érection matinale" par "slip léopard", ce qui rend donc incompréhensible la réaction dégoûtée de Davey quand la vieille soeur de Whitey demande à voir son slip léopard, puisqu'en VO elle veut voir une érection). La VF a aussi trop tendance à laisser la VO pour plusieurs passages où les personnages rient ou font des onomathopées. Leurs voix originales étant totalement différentes de la VF, le faux raccord est assez désagréable.

streaming film complet