Download in HD

Le Démon de l'or

Film de S. Sylvan Simon Aventure et western 1 h 30 min 10 juin 1949

Avec Ida Lupino, Glenn Ford, Gig Young

En 1949, Barry Storm, parti à la recherche de la mine d'or perdue de son grand-père, est témoin du meurtre d'un prospecteur. Le shérif lui rappelle les histoires qui courent sur son grand-père, l'irascible Jacob Walz. En 1870, afin de conserver l'usage de la mine pour lui seul, Jacob n'a pas...

Avant d'exposer mes considérations plus ou moins utiles sur ce film, je me dois de faire, une fois n'est pas coutume, amende honorable et présenter des excuses. A qui vous demandez-vous? A Glenn Ford! Bon, ça lui fera une belle jambe là où il est mais bon....

Alors, oui, Monsieur Ford, je dois bien avouer que je me suis trompé sur votre compte! Faut dire que notre première rencontre c'est assez mal passée! La première fois que je vous ai vu, vous étiez en compagnie d'une déesse de l'amour incendiaire qui ferait fondre le plus imperturbable des hommes. Une certaine Rita qui vous fit légèrement de l'ombre dans ce fameux "Gilda" de Charles Vidor (1947)! Et je ne cessais de me demander comment cette Gilda pouvait se retrouver dans les bras de Johnny (vous)! Aveuglé par la beauté de la dame (et peut être par une certaine jalousie, avouons-le), je décrétais que vous aviez un charisme de moule atrophiée atteint de dissentrie aïgue! Je vous trouvais bien palot et sans consistance. Tout dans la mesure comme d'habitude! Puis est arrivé un cycle vous étant consacré sur cette perle de TCM. Et, petit à petit, j'ai commencé à vous trouvez quelques qualités....Oh bien sûr, j'ai le regret de vous dire que vous ne figurerez jamais au sommet de mon panthéon personnel aux côtés des John Wayne, Cary Grant ou autre Bogart mais assurément vous êtes un bon acteur. Et ce "Démon de l'or" a largement contribué à ce changement d'opinion! Vous y voir sale, viril et barbu m'a démontré que vous aviez su, parfois, avoir du charisme (et on oublie la moule là.....). Bref, si ce n'est pas le plus beau rôle de votre carrière conséquente, on a là les prémices d'un acteur solide! Je vous pries d'accepter dès lors mes plus plates excuses!

Passons maintenant au film. Et bien, c'est période de solde! Car nous voilà en présence de deux films pour le prix d'un! D'un côté nous avons le narrateur, Barry Storm (William Prince), à la recherche de la mine de son ancêtre Jacob Walz (Glenn Ford). Nous sommes au début des années 40, cette quête, se passant dans des décors grandioses (Arizona) accumule les homicides et nous sommes à mi-chemin entre le film d'aventure et le polar..... Puis, au milieu, nous avons un gros flashback qui nous plonge dans le western et revient sur la découverte de la mine par ce bel enfoiré de Jacob! Oui, bel enfoiré, car Glenn Ford interprête ici un anti héros bien loin du défenseur de la veuve et l'orphelin! Un mec prêt à toutes les bassesses pour l'appât du gain! Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce personnage est à l'image du film : noir et déprimant! Le genre humain en prend plein sa tronche! Et hormis le narrateur, il semble impossible de sauver quelqu'un tant la galerie de personnages est détestable : une femme vénale (qui a osé dire que c'était un pléonasme?! M'enfin, arrêtez où je vais encore avoir des ennuis moi! ), un mari lâche et couard, des seconds rôles tous aussi mesquins et langues de putes......bref, un film de salauds où la moralité et le sens de l'honneur semblent être en RTT (et dire que c'est ce même réalisateur qui a réalisé "Le fils de Lassie"?! Les voix du cinéma sont parfois impénétrables....)

En résumé, un film qui n'atteint certes pas le statut de chef d'oeuvre mais, de par son originalité et son cynisme, vivement conseillé aux amateurs d'aventures pour peu que vous ne pensiez pas vivre dans un monde de bisounours.....

streaming film complet