Download in HD

Monstres contre Aliens

Long-métrage d'animation de Rob Letterman et Conrad Vernon Animation, action et aventure 1 h 34 min 1 avril 2009

Avec Louise Bourgoin, Stéphane Freiss, Jérome Rebbot

Le jour de son mariage, la jeune Susan Murphy reçoit sur la tête une météorite qui la transforme en un monstre de plus de 20 mètres. L'armée entre promptement en action, neutralise la géante et l'incarcère dans une prison top secrète. Rebaptisée Génormica, Susan fait connaissance avec ses...

Est-ce que vous vous souvenez de du 1er Avril 2009 ? Bien sûr que vous vous souvenez. C'est le jour où on a découvert Dragon Ball : Evolution. Croyez-le où non, ce jour je voulais voir ce film. J'étais fan de Dragon Ball et je pensais que ce film aurait été une excellente surprise. Mais à la dernière seconde, j'ai changé d'avis. Je me suis dit que ce serait plus intéressant de voir un autre film. Ce film c'était Monstres Contre Aliens. Et la suite m'a donné raison. D'un coté on avait un film qui aujourd'hui est régulièrement cité comme étant la grosse daube du cinéma et de l'adaptation du manga combiné (au point de devenir culte à cause de ça) et de l'autre on avait un film vraiment bien fait et un bel hommage aux films de science fictions des années 50 avec les films de monstres et d'invasions extraterrestres. Il est temps de critiquer et de faire découvrir cet animé Dreamworks que je trouve injustement oublié, bien qu'une série visuellement pas terrible est née suite à cela.

Hommage sympathique à la science fiction d'après guerre

De toutes les nouvelles versions de ses monstres de l'âge d'or du cinéma de science fiction, ce film réalisé par des habitués de Dreamworks (par les réalisateurs de Shrek 2, Gang de Requin, Madagascar 3 et j'en passe) est visuellement bien fait. On pourrait reprocher le manque cruel de mise en scène en terme d'animation (ce qui est vraiment une constante chez Dreamworks. Il n'y a guère que les saga Shrek, Dragon et Kung Fu Panda qui soient plus libres à ce niveau). C'est juste ok. Bon , cela dit, il y a bien certaines scènes de batailles notamment avec Genormica qui sont assez impressionnantes. Néanmoins, le film ne se contente que dans l'hommage et la parodie. On reconnaît les scènes littéralement référentiels des films qu'ils référencent et pas que (surtout au niveau des personnages). Et d'accord, le film assume son coté hommage et référence, mais c'est une déception au faite qu'il ne va pas plus loin que ça au point de devenir assez oubliable avec le recul. Il aurait pu faire comme Matrix , Tintin ou le dernier film d'animation Astérix qui brasse ses références afin d'en faire un film avec sa propre identité. Ce qui n'est pas le cas là, où si le film est beau visuellement ne se contente que d'être un film que référentiel de ce type de cinéma. Et cela se ressent aussi au niveau du traitement des personnages.

Le Journal de Susan Murphy

Le personnage principal Susan Murphy/Genormica (Reese Witherspoon/Louise Bourgouin et Elle Fanning quand elle est petite) est littéralement l'héroïne l'attaque de la Femme de 50 Pieds, mais en mieux. C'est une femme qui veut se marier avec son Derek qui est journaliste sans ambitions et qui ne voit en elle qu'une sorte de suivante. Elle est une héroïne aux 1000 visages classique qui reçoit un grand pouvoir (celui de grandir) mais dont les militaires vont s'en servir comme arme. Aux fur et à mesure, elle sera contraint de sauver le monde contre des Aliens et aura des doutes sur son existence avant sa transformation et finir par devenir une femme indépendante et forte. Oui, les féministes, c'est ça ce qu'on appelle un film qui parle de féminisme. Littéralement. Cela n'a rien à voir avec le film live Wonder Woman qui NE PARLAIT PAS de féminisme ou le film d'animation Wonder Woman qui PARLAIT MAL de féminisme (jusqu'à en devenir chiant). Bref, niveau personnage c'est classe.

Et , c'est malheureusement le seul personnage intéressant. Parce que le reste ne suit pas. C'est quand même décevant quand dans Monstres Contre Aliens, il n'y a que Genormica, tant bien même qui est l'héroïne principale qui soit intéressante et développée.

Les alliés de Susan sont des archétypes et des générateurs à gag. Le Docteur Cafard (Hugh Laurie/Stephanne Freiss) aurait pu être intéressant mais ne se limite qu'à être un savant fou assez marrant. Le Maillon Manquant (Will Arnett/Gilles Morvan) est une sorte de macho dont son apparence l'empêche d'avoir des relations avec des filles. B.O.B (Seth Rogen / Jérôme Rebbot) est un comic-relief. Et c'est dommage qu'ils ne sont limités qu'à n'être que des parodies de leur modèle, car ils sont tous des personnages avec leur moment de gloire et des scènes plutôt drôles.

Il y a aussi le personnage fendart du président Hathaway (Stephen Colbert/ Pierre Laurent) dont la scène qui parodie Rencontre du 3e type est le meilleur moment du film. Il est tellement dans la caricature et l'exagération qu'il en est vraiment drôle. Bon ok il y a aussi le personnage du général W (parodie évidente de Bush) joué par Kiefer Sutherland qui est la caricature des généraux de ces films. Mais n'est limité qu'à ça.

Quant à Gallaxhar (Rainn Wilson/ Gilbert Levy) bien c'est le méchant et rien d'autres. C'est tout. Il veut à tout prix retrouver la météorite que Susan a absorbé pour conquérir le monde. Voilà. Ok, cela marche bien dans un film de l'époque ou une parodie à la Mars Attack , et cela marche bien ici. Sauf que bah il n'est limité qu'à être le méchant.

Et je ne parle pas de Derek (Paul Rudd/Julien Doré) qui n'est qu'un présentateur égocentrique et opportuniste qui n'a que peu de considération pour Susan qui est assez drôle et bien mieux que les détestables fiancés de la femme de 50 Pieds et son remake possèdent.

Genormica contre attaque

L'histoire est une parodie assumée de tous les films de monstres des années 50. Genormica est une parodie de l'Attaque de la Femme de 50 Pieds, le Maillon Manquant de la Créature du Lagon Noir, B.O.B du B.L.O.B, le Docteur Cafard de la Mouche, et Insectosaure une parodie des monstres insectes que Godzilla a affronté dans sa carrière. Même l'Alien est une parodie des films d'invasions extraterrestres des années 50 avec une scène qui tourne en dérision Rencontre du 3e Type. Bien qu'elle soit bien racontée et même bien écrite, elle est hélas limitée car malgré le concept énorme, tout a déjà été fait et raconté , voire déjà parodiée. Cela dit, le film reste quand même prenant car il prend le parti de ne mettre que Genormica en avant et étant donné que les parodies de l'*Attaque de la Femme de 50 Pied*s ne sont limités que voir la femme grandir en tant que topless et/ou antagoniste, la présenter cette fois comme héroïne à la Bridget Jones (Renée Zellwegger fait aussi coucou dans le film en incarnant le rôle de la mère de Susan) dans un contexte de science fiction, n'est pas si inintéressant qu'il en a l'air et elle en devient attachant. Dommage que cela se fasse au détriment des autres personnages qui avaient clairement plus de potentiel. Sauf le président qui clairement vole la vedette plusieurs fois. Le film reste quand même sympathique et parfois très drôle même s'il y a eu mieux de ce coté là.

Film à redécouvrir.

Parmi les films d'animations Dreamworks, si on aura en tête les habituels Shrek, Kung Fu Panda et Dragons , il ne faut pas non plus oublier certains petits films qui arrivent à tire leur épingle du jeu comme Monstres Contre Aliens. Il n'est absolument pas un grand film d'animation mais un hommage sympathique à revoir. C'est même un bon remake de l'Attaque de la Femme de 50 Pieds à coté de tous les versions moisies du films qu'on a eu par la suite. Cela dit, malgré ses qualités et son succès aux Etats-Unis, le film n'a pas été une grande réussite à l’international comme en France (qui a fait quand même plus d'1 millions d'entrée). En même temps, la concurrence avait dégainé Là-Haut et l'Âge de Glace 3 comme film d'animation et Dreamworks a eu de bien meilleurs retours avec Kung Fu Panda (et si on étend un peu plus, c'était l'année de petits films comme Avatar, Harry Potter & le Prince du Sang-Mêlée et ...Twilight 2. Comment ça il y a eu aussi Volt Star Malgré Lui ?). Du coup, pas fou, les studios ont préféré capitaliser sur le nettement mieux Kung Fu Panda. Cela dit une série a vu le jour en 2013 en...moins bonne qualité visuelle et qui n'a fait qu'une saison. Ce qui serait bien est une vraie suite vu le retour des Universal Monsters. Mais bon, n'est pas les Indestructibles qui veut !

streaming film complet