Download in HD

Cet homme est dangereux

Film de Jean Sacha Aventure 1 h 32 min 22 novembre 1953

Avec Eddie Constantine, Colette Déréal, Grégoire Aslan

Lemmy Caution est mandaté de neutraliser la bande criminelle internationale du caïd Siégella comme enquêteur masqué. Pour infiltrer le gang, il prétend être un évadé. Pendant sa recherche cachée sur la Côte d'Azur, il fait la connaissance de la belle Constance qui est une amie de Monsieur Siégella....

Le documentaire sur le cinéma français par Bertrand Tavernier permet une chose ; de découvrir des films dont on ignorait l'existence. C'est ainsi que j'ai découvert Cet homme est dangereux, deuxième long-métrage de Jean Sacha, et qui s'inscrit dans la liste des films où Eddie Constantine reprendra son rôle de Lemmy Caution.

Son personnage, s'étant évadé d'une prison aux Etats-Unis, rejoint la France et est chargé d'éliminer le chef d'une bande de criminels, un certain Siégella, tout en s'entichant de belles femmes, et n'hésitant pas à donner du coup de poing, ainsi que des gifles, à l'occasion. Tout cela fait un film plutôt sympathique à voir, surtout pour la découverte de Eddie Constantine, dont on dirait aujourd'hui que c'est de la série B, et dont le personnage de Lemmy Caution n'est pas conventionnel, fichant une paire de baffes à des femmes pour les faire parler, qui ferait clairement scandale à notre époque. De plus, ça reste très bien filmé, comme la bagarre finale, et il y a un aspect méta, déjà en 1953, qui me fait beaucoup sourire ; au début du film, Caution sauve une femme, américaine, qui se met à lui parler en anglais. Il la coupe en disant que les gens n'aiment pas les sous-titres et lui demande de parler en français ! Le réalisateur, Jean Sacha, avait travaillé auparavant avec Orson Welles, et ça se voit dans la multiplication des contre-plongées.

Par contre, là où le film m'a beaucoup dérangé, c'est dans le son, qui est entièrement post-synchronisé, sons et dialogues, et ça s'entend énormément, donnant un cachet nanar involontaire. J'en veux pour preuve le premier assassinat effectué par Lemmy Caution, sur un bateau, où il jette par-dessus bord un homme ventripotent, et qui fait un minuscule plouf en tombant à l'eau ! Apparemment, c'est une des caractéristiques du réalisateur, qui ne tournait pas en son direct, mais ici, c'est préjudiciable, tant ça donne un côté OSS 117 avant l'heure. Et il faut dire que les comédiens, et comédiennes, ne sont pas les meilleurs au monde, exceptés Eddie Constantine, Grégoire Aslan et Colette Dereal.

Il va sans dire que sans l'avis ultra-favorable de Bertrand Tavernier, je serais passé à côté du film, qui est juste une série B au fond assez correcte, mais sans plus.

streaming film complet