Download in HD

Le Milliardaire

Film de George Cukor Comédie musicale et romance 1 h 59 min 8 septembre 1960

Avec Marilyn Monroe, Yves Montand, Tony Randall

Jean-Marc Clément règne sur New York et sur la bourse. Il possède une puissante compagnie qui négocie avec le monde entier. Son argent de poche : 35 millions de centimes par semaine. De ses ancêtres français, il a aussi hérité d'un goût prononcé pour les femmes. Mais il ne sait pas encore que sa...

Un film qui parle de théâtre tout autant que du mythe sempiternel de l’homme qui a tout sauf la femme qu’il veut. Et c’est en ça que le personnage de Jean-Marc est intéressant, car il se prétend être un mauvais acteur (et c’est d’ailleurs hilarant de voir Yves Montand « mal jouer ») et pourtant il parvient à duper tout le monde, devenant ainsi lui-même un acteur. Il réalise qu’Amanda ne le laisse pas indifférent et, quitte à parfois se couvrir de ridicule (le cocorico quoi), il va faire des efforts pour la comprendre et qu’elle le remarque. Alors c’est aussi parfois triste, parce qu’on sent qu’il n’est pas loin de la friendzone (concept qui n’existait pas encore à l’époque) jusqu’au moment où il décide de baisser les masques et être honnête.

Si le film s’étire parfois un peu trop (je pense par exemple au besoin de donner à Jean-Marc des cours de comédie, prouver ses acquis, puis ensuite lui donner des cours de chant ; quand les deux auraient pu être mis en un), il parviendra quand même à garder un bon rythme et, surtout, à mettre en place un développement crédible des personnages. L’autre point fort, c’est que loin de se focaliser sur sa romance centrale (même si tout gravite autour), le film n’oubliera pas non plus le cœur même de son intrigue, à savoir la satire de la troupe de théâtre, ce qui donne une certaine profondeur.

Le casting est plutôt bon. Comme je l’ai dit, j’ai adoré Yves Montand qui, pour moi, survole ce film de par sa classe naturelle. Marilyn n’est pas sans reste, avec un de ses meilleurs rôles et une prestation pleine d’inspiration et de passion. J’ai bien aimé Tony Randall, même s’il disparaît un peu après le premier acte, et gros coup de cœur aussi pour Wilfrid Hyde-White. Frankie Vaughan sera aussi plutôt bon, surtout dans les numéros musicaux en duo avec Marilyn.

Numéros qui seront d’ailleurs vraiment superbes. En général, c’est rare que j’apprécie tous les numéros d’une comédie musicale, mais là, il n’y a presque pas de fausses notes. Tous sont super et apportent quelques choses d’intéressants. Et tout comme pour le reste de son rôle, Marilyn est éblouissante dans chacun d’eux. La mise en scène sera d’ailleurs plutôt classique dans l’ensemble du film (en dehors de quelques plans intéressants), mais elle s’envole lors des numéros. Les décors seront eux aussi très bon, créant une véritable géographie lisible des différents lieux, permettant de nous situer à chaque fois, sans parler de la différence flagrante entre le théâtre et les bureaux de Jean-Marc.

Bref, un film très chouette que je recommande. Outre ce qui s’est passé en dehors pendant le tournage, le film rescelle une histoire qui fonctionne très bien et dosée à merveille.

streaming film complet