Download in HD

Le Roi de cœur

Film de Philippe de Broca Drame, comédie et guerre 1 h 42 min 21 décembre 1966

Avec Alan Bates, Pierre Brasseur, Geneviève Bujold

Fin 1918, les Allemands abandonnent Marville après l'avoir piégé en y cachant une bombe. Un soldat britannique, Charles Plumpick, est chargé de localiser la machine infernale et de la désamorcer avant qu'elle n'explose. Sur place, il découvre une cité bien évidemment désertée par ses habitants, à...

Durant la première guerre mondiale, les habitants de Marville ont quitté les lieux, les allemands ayant caché une machinerie pour faire sauter le bourg. Un jeune soldat anglais, Plumpick, est envoyé sur place afin de désamorcer le mécanisme infernal. Or il ne reste plus à Marville que les bêtes d'un zoo et... les pensionnaires d'un asile de fous. Ceux-ci vont profiter de l'aubaine pour sortir de ce lieu sinistre et s'approprier la ville en occupant les bâtiments et vivre leur vie avec leurs joies, leurs peines et leurs fantasmes. Pendant ce temps, les animaux du zoo vont et viennent dans la ville. Plumpick rencontrant ces étranges citoyens va se laisser séduire par eux et sera nommé "Roi de Cœur" par le "Duc de Trèfle" et "l'Archevêque" va alors s'empresser de célébrer cet évènement dans la joie lors d'une cérémonie à la cathédrale de la ville. Malgré cela, le mécanisme infernal n'a toujours pas été découvert et risque de tuer des innocents....

Philippe de Broca nous avait habitués auparavant à des films d'aventures à gros budgets pour large public tels que "L'homme de Rio", "Cartouche" ou "Les tribulations d'un chinois en Chine". Pour sa huitième réalisation, surprise, le réalisateur produit avec Le Roi de Cœur un film tout à fait original, avec un sujet grave mais traité d'une manière tendre et parfois burlesque. Ce long métrage interloqua tellement les critiques et la presse que le succès ne fut pas au rendez-vous. Il est vrai que l'on peut se sentir provoqué par ce film à l'humour grinçant. Les fous qui ont fondé dans le village leur micro-société ne sont en fait pas ceux que l'on croit. Pendant que les gens dits normaux se sauvent ou s'entretuent à la guerre, nos fous qui ne connaissent pas la méchanceté organisent seuls leur vie dans la joie, la tendresse et l'insouciance. Avec eux, le monde paraît beau, sans nuage et apaisant. Ces fous nous paraissent tellement normaux que l'on finit par les envier avant que la fin de cette fable bouleverse notre sensibilité et nous ramène à la dure réalité de la société.

Les personnages, sont tous aussi fascinants les uns que les autres dans leur façon de s'exprimer, d'agir et de s'aimer. Ils s'agitent dans leurs costumes d'apparat et rigolent inconscients du drame qui se dessine. Pour en arriver à une telle vérité dans ces rôles, le réalisateur s'est entouré d'une distribution de gala avec notamment: Geneviève Bujold, Michel Serrault, Pierre Brasseur, Alan Bates, Jean-Claude Brialy, Micheline Presle et bien d'autres. Tous ces personnages portent des noms révélateurs: Coquelicot, Monseigneur Marguerite, Madame Eglantine ou le Général Géranium.

Ce voyage au pays des simples d'esprit nous enchante d'abord par sa gaité, sa gentillesse et sa poésie puis finit par nous mettre mal à l'aise, car lorsque ceux-ci regagnent leur sinistre résidence habituelle, la ville redevient grise et triste. La fantaisie et la tendresse se sont envolées pour laisser place à la morne routine. Ne manquez donc ce Roi de Cœur sous aucun prétexte bien que cette œuvre se fasse très rare sur nos écrans.

Note: 8/10

streaming film complet