Download in HD

Le Hérisson dans le brouillard

Court-métrage d'animation de Youri Norstein Animation 11 min 23 octobre 1975

Avec Vyacheslav Nevinnyy, Mariya Vinogradova et Aleksey Batalov

Tous les soirs, le hérisson allait chez l'ourson compter les étoiles. Ils s'asseyaient sur un tronc d'arbre et, buvant du thé, regardaient le ciel qui coiffait le toit derrière la cheminée. Les étoiles de l'ourson étaient à droite, celles du hérisson à gauche..." Mais, ce soir-là, le chemin menant...

Toute l'âme onirique russe est contenue dans ce petit bijoux de poésie. L'histoire est d'une simplicité déconcertante: un ours, assis à côté de sa cabane/sauna, attend que vienne lui rendre visite son ami le hérisson, ami en retard pour une fois. Tandis qu'il se prépare à la rencontre et nous livre ce qui lui tient à cœur sur son ami et leurs échanges, on suit le hérisson cheminant, toute petite créature un peu effrayée par le monde qu'il l'entoure et par la forêt qu'il doit traverser. Frémissante, profonde, passionnée, nimbée d'irréels grâce au brouillard qui la pare de mystère, celle ci s'impose peu à peu comme le troisième personnage central de ce court métrage d'animation. Durant son périple, notre petit hérisson passera de la crainte à l'émerveillement en fonction des rencontres qu'il fera face à la nature. Histoire naïve en somme mais quelle si belle histoire ! L'animation y est inhabituelle, bien loin de ce que l'on a l'habitude de voir venant des studios de japanim ou Disney, beaucoup de techniques traditionnelle s'entrecroisent pour lui donner un rendu visuel particulier. En innovant grâce à la création de nouvelles méthodes de prise de vue (échafaudage de plateforme de verre mobile verticalement, ce qui lui permet de travailler des flous artistiques précis dans ses prises de vue), travail de dessin à la peinture sur des plaques de verres, Youri Norstein, apporte une touche de magie singulière à ses images, l'apparition du cheval au milieu de la clairière en est une des plus belle démonstration. les couleurs y sont très travaillées: les fondus sont parmi les plus beaux que j'ai pu voir dans ce genre de réalisation, le tout sans y être retouché à la palette graphique comme il est d'usage désormais. La bande sonore y est également merveilleusement ciselée, tout doit concourir à nous enchanter dans ce conte: les voix se veulent chuchotantes et délicates, touchantes et apaisantes. la musique n’est pas avare de sensations sonores non plus et rythme l'histoire astucieusement. 10mn10 de rêve éveillé pour regarder enfin les étoiles avec l'Ours et le Petit Hérisson, 10mn de douceur, 10mn10 de bonheur...

streaming film complet