Download in HD

La Route de l'Ouest

Film de Andrew V. McLaglen Aventure et western 2 h 02 min 24 mai 1967

Avec Kirk Douglas, Robert Mitchum, Richard Widmark

1843, le sénateur William J. Tadlock prend la tête d'un groupe de colons désireux de commencer une nouvelle vie dans l'Ouest. Tadlock est un homme de principes et travailleur exigeant tant envers lui-même qu'envers ceux qui se sont joint à la caravane. Il se heurte à Lije Evans, l'un des colons,...

C'est la description assez fidèle de ce qu'était un de ces longs périples de voyageurs en chariots bâchés à travers l'immensité de l'Amérique du XIXème siècle (ici, le cheminement d'une caravane du Missouri vers l'Orégon). Que ce soit Raoul Walsh, John Ford, Hawks, Wellman ou Delmer Daves, les plus grands cinéastes westerniens ont abordé ce thème fécond des caravanes de pionniers filant vers l'Ouest, au cours desquelles survenaient périls et maintes péripéties, et où passions et antagonismes se créaient. A priori, ce film partait gagnant, car réunir 3 stars du western comme Kirk Douglas, Robert Mitchum et Richard Widmark était déjà une performance à l'époque. Mais curieusement, Andrew McLaglen rate le coche si je peux me permettre ce mauvais jeu de mots, et passe à côté de son sujet. On peut s'en étonner de sa part car il sera plus convaincant avec des westerns comme le Grand McLintock, Bandolero, les Géants de l'Ouest et surtout Chisum. C'est donc dommage qu'il soit beaucoup moins inspiré que ses aînés pour un tel sujet, le scénario est une suite de situations parfois ridicules, tel l'épisode indien, ou encore certaines bagarres qui frisent le grotesque, il n'y a pas le côté captivant qu'un tel sujet peut habituellement offrir, ça manque aussi de poésie et d'un regard attendri comme John Ford savait en donner (McLaglen étant souvent considéré comme un fils spirituel de Ford). D'autre part, Kirk Douglas reste très en dessous de ses capacités, avec un personnage antipathique, et Widmark reste assez effacé. Seul Mitchum tire son épingle du jeu. Restent de beaux paysages captés par la photo superbe de William Clothier, c'est assez peu pour s'intéresser à ce western qui reste malgré tout honorable sans être passionnant ; mais le revoir m'a décidé à baisser ma note de 7/10 à 6/10.

streaming film complet