Download in HD

High School

Documentaire de Frederick Wiseman 1 h 15 min 1 mai 1968

Un high school est un établissement d'enseignement secondaire aux États-Unis. Le film a été tourné dans une importante high school en ville de Philadelphie. Frederick Wiseman montre comment l'école ne transmet pas seulement un savoir mais aussi des valeurs sociales. Pendant 5 semaines entre mars...

Après s'être révélé sur le sulfureux Titicut Follies, Frederick Wiseman a réalisé, l'année suivante, en 1968, ce film sur un lycée de la banlieue nord de Philadelphie : « le passage d'un pénitencier psychiatrique à un lycée semblait une progression naturelle » déclara-t-il (1). Le lycée, une institution ? On l'accepte sans sourciller au bout de dix minutes de film : Wiseman nous plonge dans un établissement où se déploient des rapports de force et de domination qui semblent très forts : nous observons le directeur imposer son autorité sur un lycéen qui refuse d'aller en sport, un autre responsable à la lutte avec des parents qui contestent les résultats de leur fille... Wiseman capte les signes d'anxiété des parents en zoomant sur leurs mains qui triturent leur chaise ou leurs doigts dans le stress de la rencontre avec le directeur.

High school nous montre une tentative de formatage moral : les professeurs enseignent aux jeunes la place qu'il convient d'occuper dans la société, l'apprentissage du rôle et de l'obéissance. Le conditionnement est phallocratique : les femmes apprennent à marcher élégamment dans des cours de mode, elles défilent, puis nous les voyons dans un cours de dactylographie, futures parfaites petites secrétaires. Le summum en la matière est l'intervention du gynécologue devant les garçons du lycée, sorte de one man show d'éducation sexuelle, où on l'entend dire à propos du coït : « La nature fait que le mâle est l'agresseur et la femelle passive dans ces circonstances. Une fille est moins vite excitée qu'un garçon. C'est la nature de l'animal (This is the nature of the beast) »

On ne peut pas pour autant dire que High school nous présente un univers oppressant, semblable au totalitarisme de l'institution d'un Titicut follies : il y a ici un jeu continu avec les règles, des provocations incessantes de la part des jeunes, qui jouent au chat et à la souris avec leurs cerbères. Nous sommes en 1968, et cela se sent : les lycéens sont contestataires, vraisemblablement influencés par la contre-culture émergente. En face, les garants de l'ordre , les adultes, ne peuvent pas (ou plus) user simplement de la coercition pour faire respecter les règles et les conventions. Ils sont poussés à la persuasion, à la rhétorique et à la démonstration logique. La contestation et l'espièglerie parfois exaspérante des adolescents semble bien épousée par Wiseman, qui s'attarde sur des gros plans de fesses et de jambes nues lorsqu'il filme les lycéennes en cours de gymnastique.

(1) De Navacelle, Frederick Wiseman, Gallimard, 2010

streaming film complet