Download in HD

Les origines du sida

Film de Catherine Peix et Peter Chappell 1 h 18 min 2 mai 2004

Plus de 20 ans après le début de l'épidémie du SIDA, le mystère plane toujours sur son origine. Il semble certain que le SIDA est né du contact entre l'espèce humaine et les chimpanzés, porteurs d'un virus parent du VIH, le VIS (virus de l'immunodéficience simien). Mais où, quand et comment ce...

Tout d'abord, avant de lancer ce documentaire, je m'attendais à voir quelque chose de décousu avec des informations facilement contestables.

Comme beaucoup de personnes aujourd'hui, je croyais à la version officielle des origines du Sida que l'on nous explique dès le plus jeune âge. Il y a tellement de personnes qui périssent chaque jour à cause de cette épidémie que l'on ne peut imaginer une quelconque controverse sur ses origines.

Mais c'est avec un grand regret que j'ai appris dans ce documentaire la triste réalité du développement de ce virus ...

Pour mieux comprendre les racines de cette épidémie, il faut dans un premier temps se replacer dans le contexte historique.

Dans les années 50, la plupart des colonies ont obtenu leurs indépendances et notamment les nations africaines. Ce nouveau peuple africain autonome peut donc à cette époque entamer son émancipation. Cependant, comme beaucoup de personnes le savent aujourd'hui le développement de l'Afrique a toujours gênée et notamment les gouvernements Européens. Pour preuve, aujourd'hui, plusieurs personnes s'interrogent sur le fait de savoir si les différentes donations effectuées pour des associations pour aider le peuple africain arrivent bien à destination ...

En revenant sur le contexte historique et notamment dans la stratégie Européenne vis-à-vis de l'Afrique, on peut penser qu'à l'époque les anciens colonisateurs voulaient maîtriser l'émancipation des pays africains, voir dans certains cas empêcher toute forme de développement.

Pour mener à bien leurs objectifs, les ex-colonisateurs devaient alors s'assurer de contrôler leurs économies ( ce qu'ils font à merveille d'ailleurs dans certains pays aujourd'hui) et également contrôler l'accroissement de la population. Ce deuxième problème inquiétait déjà sur le long terme les analystes des pays occidentaux dès les années 50. En effet, l'accroissement de la population africaine était beaucoup trop important par rapport à la vie occidentale et ils auraient dû subvenir aux besoins d'autres personnes ...

De ce fait, les Etats occidentaux devaient réfléchir à une manière de limiter l'accroissement de la population sans l'informer directement. Il fallait ainsi trouver un prétexte pour réussir à approcher le peuple africain. Celui-ci souffrait alors de polio, l'occasion idéale de "vacciner" la population contre cette maladie. C'est ainsi, qu'ils ont commencé à injecter le virus du VIH aux humains, en prenant des gênes contaminés de chimpanzés qui pouvaient également infecter l'homme.

Pour ceux qui ont eu le courage de lire jusqu'à là ... Vous vous direz surement si vous n'avez pas vu le documentaire, qu'est-ce qu'ils nous racontent avec ces chimpanzés qui infectent l'homme ... J'étais d'ailleurs le premier perplexe avant de connaître la liste de preuve accablante que fournit ce documentaire.

En effet, étrangement juste avant et peu après la vaccination, des habitants du Congo Belge avaient constaté la présence d'entrepôts on l'on amenait des chimpanzés en grande quantité.

On pourrait ainsi toujours se dire, et alors ça ne prouve rien ?

Mais pourtant, beaucoup d'autres preuves viennent confirmer cette théorie. En effet, des anciens employés africains de ces entrepôts avouent des années après avoir tué des chimpanzés, et même certains étaient au courant qu'on les utilisaient pour prélever un gène " qui permettrait de guérir de la polio ". Quelques ouvriers ont même pris des photos des centaines de chimpanzés morts entassés dans les entrepôts.

Vous pourrez peut être toujours vous dire, et alors on a déjà prélevé des gênes pour quelques vaccins. Effectivement, sauf qu'ils n'étaient pas infectés ou s'ils l'auraient été ils ne seraient pas parvenu à se développer chez l'homme. Puisque comme vous le savez notre système se rapproche beaucoup des chimpanzés etc ... Donc il est fortement probable de transmettre un gène infecté à l'homme. Dernière preuve, indiscutable et reconnu par les états européens, le nombre de personnes les plus atteintes par le sida aujourd'hui se situent dans la zone de l'ancien Congo Belge, et c'est aussi à cet endroit que l'on a discerné les premières victimes du Sida.

Voilà mon roman sur ce sujet bientôt terminé. Mais cela me tient à cœur puisque je trouve que cette information n'est pas assez relayée.

Enfin, on pourrait se dire mission accomplie, aujourd'hui l'Afrique a très bien consolidé sa place de continent le plus pauvre. Des millions d'africains sont décédés du SIDA et il y a eu des millions de personnes en moins à " s'occuper".

Mais, pourtant aujourd'hui le bilan est très loin d'être positif. Certes, beaucoup d'africains continuent d'être victime du SIDA. Mais, il faut savoir que dans de nombreux pays de l'Afrique subsaharienne (Erythrée, Sierra Leone, Libéria) , les femmes décident d'avoir toujours plus d'enfants en espérant notamment en avoir plusieurs qui survivront. Donc finalement, l'accroissement naturel des populations africaines n'est toujours pas réglé.

Et surtout, ce qui est alarmant aujourd'hui c'est la vision globale du phénomène. Aujourd'hui vous comme moi, demain nous pourrions être contaminés. On ne l'est pas encore on le sera peut être jamais d'ailleurs, mais si jamais on l'est et que l'on a conscience d'où provient ce problème, il y a de quoi avoir envie de se révolter.

Je pense également que l'homme a montré encore une fois que les conséquences de ses actions et plus précisément en science dans ce cas-là étaient secondaires. Certes sur le court, moyen terme, les pays occidentaux n'ont pas été contaminés. Mais aujourd'hui c'est une épidémie comme vous le savez qui s'est répandue à l'échelle internationale.

Pour preuve aujourd'hui même la France, qui reste un pays développé avec des traitements adéquates, on distingue tout de même plus de 35 000 morts depuis le début de l'épidémie ...

streaming film complet