Download in HD

Le Revenu de base

Documentaire de Dani Häni et Enno Schmid 1 h 39 min 2008

Avec Helmy Abouleish, Konstantin Adamopoulos, Margit Appel

« Un revenu, c'est comme l'air sous les ailes de l'oiseau ! ». C'est ainsi que commence le film. Est-ce que ce revenu devrait être inconditionnel pour chacun ? Est-ce possible, un droit civique économique ? Le film est captivant, il fait réfléchir, il touche et met le doigt sur ce qui est...

Documentaire disponible ici : http://www.youtube.com/watch?v=-cwdVDcm-Z0

Imaginez un monde où l'Etat donne à chacun assez pour subvenir à ses besoins vitaux tout en permettant de participer à quelques activités sociales. C'est ce que le revenu de base propose et ce sympathique documentaire a pour but de le décrire et en expliquer le fonctionnement.

Pourquoi le revenu de base? Qu'est ce qui le justifie?

Tout d'abord, le travail est aujourd'hui de plus en plus automatisé. Ainsi, une banque conventionnelle a besoin de 2000 travailleurs tandis qu'une banque online a besoin de seulement 200 travailleurs. Pareil pour le secteur de la sidérurgie qui produisait 75 millions de tonnes d'acier il y a 30 ans avec 300.000 employés. Dix ans en arrière, 100 millions de tonnes étaient produites avec seulement 75.000 travailleurs.

Bref, nous arrivons à un moment de l'histoire humaine où le plein emploi deviendra probablement impossible. De manière paradoxale, l'emploi est une valeur forte d'intégration sociale qui pousse à dénigrer, voir exclure ceux qui ne la partagent pas.

Aujourd'hui, chacun doit travailler pour avoir un revenu. On en arrive alors à des situations où les travailleurs ne sont pas heureux. En effet, d'après une étude allemande de 2007, 54% des travailleurs sont à moitié content de leur job. Ils apprécient les bons côtés mais sont reloutés par certains aspects. 34% des gens n'aiment pas leur travail tandis que seulement 12% de personnnes en sont pleinement satisfaits.

Grâce au revenu de base, chacun pourrait prendre plus de risque pour entreprendre, seul ou ensemble, une activité à laquelle il n'a jamais osé penser. L'homme ne serait plus tributaire du travail pour s'attribuer un revenu. Il irait travailler par réelle envie et pour compléter son revenu de base.

Enfin, le film capture de manière assez juste les réactions conservatrices et négatives des gens par rapport à cette idée. En effet, 60% des gens interrogés disent qu'ils continueraient à travailler dans leur branche tandis que 30% changeraient de métier. Enfin, 10% dormiraient avant d'envisager le futur qui s'offriraient à eux.

A contrario, 80% des gens pensent que les AUTRES arrêteraient de travailler. Chiffres qui sont plutôt fantastiques. Ces sondages ne montreraient pas que chacun projette son propre dégoût du travail sur les autres? (Simple pensée personnelle, le film n'en dit rien).

J'ai également apprécié les interventions de sociologues, d'économistes, de politiques, de personnes lambdas qui apportent chacun leur tour des précisions, des questions sur le sujet.

En revanche, on regrettera la partie sur les justifications économiques du revenu de base ainsi que sur les impôts et leur distribution. Je ne suis peut-être pas assez concerné par le sujet mais j'ai eu du mal à suivre les explications.

Je regrette également que le film ne soit pas plus carré sur des réponses aux oppositions-types que peut recevoir l'idée de revenu de base. J'aurais aimé un plan plus carré avec les divers arguments pour et contre cette notion.

Du coup, je me suis posé des questions. Le revenu de base ne serait deux pas en avant pour reculer d'autant? En effet, si le revenu de base est mis en place et que chacun conserve son travail, les prix des produits ne flamberaient-ils pas pour redevenir inaccessibles à la même partie de la population? (Celles qui se contentent du revenu de base).

De plus, la question des "sales" boulots n'est pas traitée de manière assez argumentée à mon goût. Certes, ça serait une très belle occasion de les rationnaliser ou de les faire nous-mêmes. Mais, encore une fois, l'inégalité ne subsisterait-elle pas?

Quoi qu'il en soit, ce film est un beau message d'espoir, un beau message de lutte contre le négativisme. Comme le dit la mamie en fin de documentaire. Nos ancêtres n'ont pas trimé comme des chiens pour automatiser les tâches pour rien. Une bonne part du travail est aujourd'hui automatisé. Profitons-en et mettons en place le revenu de base qui nous permettra d'acquérir davantage de liberté et de faire preuve de davantage de créativité dans notre vie de tous les jours.

streaming film complet