Download in HD

Centurion

Film de Neil Marshall Action, aventure, drame 1 h 37 min 22 avril 2010

Avec Michael Fassbender, Andreas Wisniewski, Dave Legeno

Anno Domini 117. L'empire romain s'étend de l'Egypte à l'Espagne et jusqu'à la Mer Morte à l'Est. Mais au nord de l'Angleterre, l'armée romaine se heurte à la tribu barbare des Pictes. Marcus Dias, unique survivant d'une attaque des Pictes, rejoint la légendaire 9e légion du Général Titus Virilus...

Neil Marshall a 12 million de dollars donc calme toi tout d'suite, il va pas te pondre une épopée dantesque à la Gladiator ou quelconque autre film suivant cette mode apparue dans la foulée. Dégobille tes espérances, ça va pas t'emporter 3 heures dans les tréfonds de l'être humain sur le parcours lacéré d'un héros torturé. Nan nan oublie ça, Neil Marshall va se contenter de faire ce qu'il fait le mieux, un petit film turbulent qui dézingue sévèrement dans des fontaines d'hémoglobines, des jets de crânes et autres geysers de viscères.

Neil Marshall c'est le type qui a fait The Descent, l'histoire d'une meuf qui déboulonne des Gollums à coups de piolet dans les entrailles d'une caverne. Neil Marshall c'est le type qui a pondu Dog Soldiers, relevant le pari improbable de réussir un film de loup-garou au 21ème siècle, montrant des soldats se recoller le bide à la glu pour ranger leurs intestins ou affronter des lycanthropes de 2m40 à coups de vaisselle en porcelaine ou de flashs d'appareil photo accompagnés de " "Souris enculé !". Tu comprends un peu pourquoi je l'aime bien Neil Marshall ou pas ?

Ça dure 1h30, ça s'enfile tout seul, ça défoule bien et ça n'a pas une seconde plus d'ambition que ça. Et c'est surement ce qui sauve ce film qui en ce sens s'avère d'une prodigalité rare. C'est jouissif, c'est défoulatoire, ça gicle de partout, ça se tabasse à coups de hache, de lance, de flèches et de "Va t'faire foutre !", ça accumule les trucs complètement cons mais ça le sait parfaitement, ça s'amoncelle dans la tripaille explosive vers un final tellement convenu que putain, ça t'aurait fait chier que ce soit pas ça en fait, et tu décroches pas.

Neil Marshall n'est pas là pour bâtir une épopée pseudo-historique de plus, pas plus qu'il ne convoite l'ambition de balafrer l'Histoire du cinoche avec la grande quête d'un énième héros. Bien sûr que non. Le type se contente de balancer Fassbender en peaux de bête dans un gros survival neigeux et écarlate rythmé par les coups de lames et les valses de boyaux en pagaille. Et ça, il connait. Ça c'est sont truc, animer un tas d'abrutis qui se foutent sur la gueule dans une terre hostile, il le fait bien. Et on a au final pas franchement envie de lui en demander d'avantage.

streaming film complet