Download in HD

L'Homme au masque de cire

Film de André De Toth Fantastique et thriller 1 h 30 min 10 avril 1953

Le conservateur d'un musée de cire conçoit une vengeance apocalyptique en rétorsion de la destruction de sa collection.

En 1902, à New York, Henry Jarrod, un artiste sculpteur d'exception crée et dirige son musée de cire. Son associé le trahit et met le feu à ses œuvres et à son musée, le sculpteur est très gravement brûlé. Quelques années plus tard, le sculpteur réapparaît miraculeusement guéri pour inaugurer un nouveau musée de cire.

L'Homme au masque de cire (House of Wax) est un film d'épouvante américain réalisé par André De Toth en 1953.

Film d'épouvante efficace, L'homme au masque de cire est un des meilleurs films de genre tourné par le dandy inquiétant, Vincent Price. Le film est bien construit, s'appuyant sur un Technicolor 3D de toute beauté.

L'homme au masque de cire, produit par la Warner, fut l'un des premiers films tournés en 3D (Une idée de Brynie Foy, un responsable de la Warner). Quelques scènes font en sorte que le public s'en rende parfaitement compte, notamment celle de l'ouvreur du musée avec ses raquettes de ping pong et balles en plastique.

Un univers en trompe l'oeil

L'homme au masque de cire décrit un univers en trompe l'oeil. Le personnage principal, défiguré suite à l'incendie, n'est pas handicapé comme il le prétend mais défiguré. Il cache son visage brûlé derrière un masque. Les statues de cire qu'il exhibe sont en fait des personnes assassinées recouvertes de cire.

Coté réalisation, André de Toth alterne les séquences angoissantes et spectaculaires avec brio dans une réalisation solide. Les acteurs sont convaincants et les dialogues soignés. Jarrod, l'ancien sculpteur talentueux s'est mué après son accident en assassin vengeur diabolique et machiavélique, un magnifique rôle pour Vincent Price. Le film se termine dans un final grandiose. Charles Bronson y interprète un de ses premiers rôles, celui d'Igor, l'homme de main muet de Jarrod.

Après ce film, l'acteur allait confirmer son statut d'acteur de genre, notamment dans les productions de Roger Corman (Le corbeau, L'empire de la terreur...).

Rien n'est laissé au hasard dans L'homme au masque de cire, un film de genre qui donne la nostalgie des productions d'hier.

L'homme au masque de cire est le remake de Masques de cire (Michael Curtiz, 1933). Moins dispersé que son prédécesseur et plus ciblé vers son public de prédilection, il surpasse l'original.

Trailer de 6 minutes

Ma note: 8/10

streaming film complet