Download in HD

G.O.R.A.

Film de Ãmer Faruk Sorak et Ömer Faruk Sorak Science-fiction et comédie 2 h 07 min 12 novembre 2004

Avec Şafak Sezer, Özge Özberk, Cem Yilmaz

Arif est un personnage à multiples facettes. Il est vendeur de tapis, guide touristique quand il le faut, et à l'occasion, vendeur de photos d'Ovni qu'il bricole lui-même... Un jour, les photos truquées deviennent réalité : Arif est enlevé par des extraterrestres ! Il se trouve alors embarqué...

Entendons-nous bien c'est naze, filmé avec des moufles malgré les CGI dégoulinants et d'une durée de 2h non sans creux. Et ce n'est pas un nanar. Un nanar est toujours involontairement drôle. Ici, le comique est parfaitement assumé et ouvertement parodique ce qui est en général beaucoup plus ardu encore pour être convaincant.

MAIS, l'acteur principal / scénariste / star comique Turc Cem Yilmaz est vraiment attachant et ses copains Bob Marley Taruk (qui ne fume pas), le robot 216, l'ermite Kenobiesque (Özkan Ugur, grosse star Turc) et pas mal d'autres, aussi. On a droit à une tripotée de parodies plus ou moins faciles du cinquième élément à Matrix en passant par The Island, c'est souvent du gras de chez gras, MAIS, Cem yilmaz est quand même marrant par bons moments. On pourrait croire à une sorte de Jean Dujardin turc au départ, même frime rétro, caractéristiques communes, ce qui fait un peu peur clairement... Mais en fait non ou disons pas seulement. Cem Yilmaz joue Arif, un sacré numéro plus malin qu'OSS, un vendeur de tapis guide touristique magouilleur et beauf assumé qui se retrouve dans l'espace un peu comme Martin Freeman dans H2G2 sauf que lui gère la situation en toute circonstance, même si en fait il ne gère rien du tout (mais en fait si, il gère quand même bien l'animal...). Un loufoque au débit de paroles incroyable qui dynamite gaiement la moindre scène piquée à un classique SF tout en précisant bien qu'il sait parfaitement de quoi il parle puisqu'il cite lui-même les titres des films et s'en sert même pour passer les obstacles à son retour sur terre. Il y a aussi du "Rien que pour vos cheveux" là-dessous, surtout une fois qu'il a appris le kung-fu comme dans Matrix, voire une sorte de Borat local (ça aussi ça fait peur), avec un coeur ouvert et généreux qui véhicule beaucoup de sympathie.

Il joue aussi le super méchant extra-terrestre homo beaucoup plus classique, et franchement je l'avais même pas reconnu avant de voir la suite A.R.O.G., et me rendre compte qu'il jouait aussi ce personnage. C'est donc qu'il a un certain talent comique tout de même. Il y a vraiment des passages drôles emprunts d'une fraîcheur naïve plutôt agréable qui rappelle visuellement quelques délires Bollywoodiens récents tout en conservant un humour absurde très particulier.

Bon, ça a du mal à tenir sans faiblesse les 2 heures mais je pousse au 5 généreux (en même temps, je mets bien 6 à Sars Wars alors que je ne suis même pas certain que ça soit aussi bien tenu...) parce que les intentions sont honnêtes.

Par contre A.R.O.G., la suite donc, puisque G.O.R.A. fut un gros succès en Turquie, qui commence en étant quasiment plus drôle encore (vraiment le début, je me suis bien marré) va vite s'enterrer dès que le méchant de retour envoie Arif à l'époque de la préhistoire. Les 1h30 qui suivent, c'est RRRrrrr! chez les turcs. Et croyez-moi c'est pas beau à voir... Mais y a pire.

streaming film complet