Download in HD

Wall Street : L'argent ne dort jamais

Film de Oliver Stone Drame 2 h 16 min 22 septembre 2010

Avec Michael Douglas, Shia LaBeouf, Carey Mulligan

Après avoir purgé sa peine pour délit d'initié, Gordon Geeko sort de prison, en disgrâce et ruiné. Un jeune trader, Jacob Moore, fiancé à Winnie Geeko, cherche de son côté à venger la mort de son mentor, provoquée par un autre requin de la finance, Bretton James. Geeko et Moore vont négocier...

Ça n’est pas mauvais mais c’est une déception (comme le premier en fait), Wall Street est un film que j’aurais aimé adorer par l’environnement si particulier du sanctuaire du capitalisme. Il n’arrive pas à atteindre ce qu’a si bien su capter le loup de Wall Street à savoir la folie furieuse des salles de marché, le côté illusion des marchés financiers qui ne sont que poudre aux yeux et où seuls les puissants et les grandes banques sont gagnants. Le premier soucis de ce Wall Street 2 vient du personnage principal joué par Shia LaBoeuf, non que ce dernier joue mal, mais son personnage de trader idéaliste persuadé de la vertu que peut avoir le capitalisme pour l’ensemble de la population est trop peu crédible, de plus l’astuce scénaristique d’en faire le futur gendre de Gordon Gueko (impeccable Michael Douglas) paraît vraiment trop facile. Gueko parlons en, la aussi des choses m’ont déplus quand à son traitement, il aurait put être intéressant de le retrouver lui l’ancien maître de Wall Street dépassé par un univers encore plus requin que dans les années 80, cette piste n’est pas exploité, le fait qu’il reprenne ses marques et s’accommode d’une donne encore plus excentrique et immorale va aussi au film, mais le fait qu’il devienne quelqu’un de presque sympathique ne colle pas au final. En revanche j’ai trouvé des seconds rôles intéressants comme celui de Susan Sarandon qui illustre en lui même la crise des Subprimes, et celui de Josh Brolin en Gueko des années 2000. Bien mise en scène, toujours prenant, Wall Street 2 est loin d’atteindre le potentiel qu’il pouvait laisser penser, mais il reste assez sympa à découvrir.

streaming film complet