Download in HD

Carrie, la vengeance

Film de Kimberly Peirce Drame et Épouvante-horreur 1 h 40 min 16 octobre 2013

Avec Chloë Grace Moretz, Julianne Moore, Gabriella Wilde

Carrie White, une jeune adolescente âgée de 17 ans, est, dû à sa timidité et son apparence d'étrangeté, le souffre-douleur des élèves de son lycée. Alors qu'elle se découvre des pouvoirs de télékinésie, le fait de découvrir ses premières règles profite à ses camarades de faire d'elle une nouvelle...

Je sais que certains sont exaspérés de voir des critiques qui comparent les deux films de 1976 et 2013, et j'aurais mieux fait de comparer le nouveau film avec le livre, mais ne l'ayant pas lu, ç'aurait été compliqué... Mais on ne peut pas ignorer qu'un film avait déjà été fait en 76, surtout quand on sait qu'il a été si bien accueilli par les critiques.

A l'annonce de Carrie (« la vengeance », oui, mais merci d'arrêter de rajouter des mots à tous les titres de films qui sortent en France !) on pouvait se demander si ce film était bien légitime et nécessaire. Comme pas mal de gens doivent le savoir, une première adaptation du roman de Stephen King avait été réalisée en 1976 par Brian De Palma (j'ai prévu de lire le livre, du coup !). C'était il y a 37 ans, et on pouvait tout à fait penser que oui, ce nouveau film aurait de quoi nous surprendre, en nous donnant une vision différente de l'original, et peut-être tout aussi osée en s'écartant de certains aspects du livre (j'ai pas lu mais je sais !).

Oui. Mais non.

Je suis un peu triste, car très partagé. J'aurais voulu être plus satisfait que ça. Carrie 2013 est un peu Carrie 76 tel qu'il aurait été s'il avait été fait en 2013. Super, sauf que finalement, même à 37 ans d'écart, les deux films se ressemblent beaucoup.

Le véritable problème, ce n'est pas la qualité du film en soi. Sans être ultra original, il reste assez efficace pour ne pas nous ennuyer. Personnellement, je m'attache pas mal au personnage de Carrie, car on nous montre bien sa détresse et son isolement, mais aussi son fond : Carrie veut juste être normale et non pas être une bête de foire, et elle mérite de vivre comme elle le veut, sans être sous le contrôle de sa mère fanatique religieuse. Dans ce rôle, Chloé Grace Moretz s'en sort pas mal, sans briller non plus. En fait, elle n'est pas forcément originale en tant que jeune fille isolée et timide, ni lorsqu'elle est prise par la peur, bien qu'elle s'en sorte très bien, mais sur la fin, lorsque le personnage se révèle sous un autre jour, elle devient beaucoup plus efficace et rattrape sa performance un peu « classique ». Du côté de la mère, l'autre personnage principal, Julianne Moore signe une performance sans faute. Côté réalisation, rien de bien original, comme je le disais, mais ça reste efficace, et il y a quelques idées et images symboliques.

J'ai regardé Carrie 1976 il y a peu, justement pour me préparer au nouveau et comparer un peu les deux films. Finalement, tout se déroule de la même manière, pas exactement, mais on retrouve tous les éléments qu'il y avait en 76. Et même si on se rend alors compte que les deux films ont l'air d'être assez respectueux du livre, on ne peut aussi ignorer qu'en 2013, le nouveau film n'apporte pas grand-chose de nouveau. Les scènes se déroulent de la même manière, avec des acteurs différents, dans un contexte et une époque différente, mais dans l'esprit, c'est la même chose.

La même chose, et même en moins bien. En 1976, c'était plus cru, certaines images ignoraient la pudeur et nous transmettaient justement une pureté visible et palpable. En 2013, rien de choquant, tout est « censuré », et l'effet est l'inverse du film original : ça sonne un peu faux et c'est moins efficace, quand on compare.

Et le pire est encore à venir : même sans avoir lu le livre, j'ai cherché quelles étaient les divergences entre le film de 1976 et le livre. Eh bien le film de 2013 reprend toutes ces divergences ! Ce qui veut dire que le film de 2013, qui est censé être une nouvelle adaptation du livre, reprend les mêmes idées (qui pour l'époque étaient originales puisqu'elles étaient inédites par rapport au livre) que le film de 76. On a droit à quelques idées en plus, notamment une excellente scène d'ouverture inédite par rapport à l'original, et la scène-clé du film est quand même plus prenante que dans le film de 76, car plus longue et plus audacieuse. Mais à part ça, pas grand-chose de nouveau.

Vous l'aurez compris, Carrie 2013 ressemble plus à une copie de Carrie 1976 qu'à une véritable nouvelle adaptation du livre. C'est dommage, car il y avait de quoi faire des choses originales sans pour autant trahir le livre ni copier le premier film.

Alors qu'en est-il de ma note ? J'ai hésité entre 6 et 7. J'avais donné 8/10 à Carrie de 1976, car c'est un très bon film, beau et triste, bien réalisé, bien joué. En 2013, Carrie est un bon film, assez beau et triste à la fois, bien joué dans l'ensemble, pas mal réalisé. Finalement, c'est presque au niveau de l'original ! Oui mais voilà, il y a déjà l'original !

Autant certains reboot se révèlent plus que légitimes et parfois extrêmement bons, autant parfois, pas du tout. Ce film n'est pas raté, je lui aurais mis 7 pour souligner l'effort qui a été fait, car ça reste franchement de bonne qualité et ça rajeunit un peu l'image de l'autre film, mais malheureusement, celui-ci n'avait pas lieu d'être vu sa ressemblance avec l'original. C'est très dommage.

streaming film complet