Download in HD

Les Portes du temps

Film de David Cunningham Aventure, drame, fantasy 1 h 41 min 5 octobre 2007

Avec Alexander Ludwig, Ian McShane, Christopher Eccleston

La légende raconte que depuis la nuit des temps, des guerriers immortels, les Grands Anciens, protègent le monde de l'emprise des Ténèbres. Le jeune Will découvre qu'il est le dernier de cette longue lignée et qu'il a une mission à accomplir : lui seul a en effet le pouvoir de voyager dans le...

J'ai commencé par regarder le premier quart d'heure avant d'arrêter, ça me fatiguait. Puis, je l'ai revisionné mais j'ai arrêté au bout de trois quart d'heure. Enfin, je l'ai revisionné une énième fois et cette fois était la bonne : je l'ai regardé en entier !

Petite introduction qui peut être parlante. Aujourd'hui, je m'attaque au film Fantastique Les Portes du temps, adapté du deuxième tome de la série littéraire "dite" de Fantasy (je dois vérifier ces informations) The Dark Rising de l'autrice Susan Cooper. Si j'avais un seul conseil à donner avant de regarder ce film, c'est de s'accrocher.

On y suit les aventures de Will Stanton, petit garçon comme les autres jusqu'à ce qu'il découvre qu'il est en réalité Le Chercheur : un Ancien capable de voyager dans le temps pour trouver des Signes capable d'arrêter le pouvoir grandissant des Ténèbres en redonnant la toute puissance aux forces de la Lumière. No spoil !

Donc, il faut s'accrocher. Pourquoi ? Outre le fait qu'il m'a fallu trois visionnage pour me plonger entièrement dans le feu du film, il offre quelques éléments assez perturbant et énervant malgré de nombreuses idées intéressantes. Passons en premier lieu sur l'histoire : si le combat entre Lumière et Ténèbre est quelque peu banal, force est de constater que ce film propose un conflit plutôt original. Dans l'ensemble, l'intrigue est bien ficelée malgré des sous-intrigues dont on aurait pu largement s'en passer ; de plus, certaines scènes sont vraiment tirées par les cheveux : impossible d'y croire trente secondes tant notre subconscient hurle au scandale. Plusieurs décisions prisent par le héros et certains personnages sont des plus stupides et on a du mal à penser qu'ils n'aient pas vu la supercherie. Selon moi, ce point est ce qui gâche le plus le film. Hormis ça, on a une histoire assez divertissante, proposant quelques plans fort intéressants.

Côté acteurs et personnages, si on ne trouve pas grand chose à dire en mal sur les acteurs ; bon jeu, bon casting, ... ; ce n'est pas la même chose des personnages ; on rejoint de beaucoup ce qui a été déclaré plus haut. De plus, deux-trois des personnages sont tellement bourrés de clichés qu'il en devient facile de deviner la suite des aventures. Néanmoins, le film nous propose également de bons personnages, plutôt charismatiques et intenses ; mention spéciale au personnage de Mlle Greythorne qui est le plus réussi selon moi.

Côté effets spéciaux... Ça peut aller dira-t-on... Nous avons des scènes qui, dans le fond, sont intéressante - je pense en particulier à la scène de l'interrogatoire - mais qui se décrédibilisent très rapidement par les effets employés, ce qui est vraiment dommage au vue du potentiel de ces scènes. Malgré ça, on reste sur un quota donc d'effets spéciaux corrects. Une mention plutôt spéciale aux effets des ténèbres.

Côté combat, rien à dire ; on assiste surtout à des affrontements magiques donc cela revient à juger les effets spéciaux.

Pour ce qui est des paysages/décors, pareil. Le manoir des Anciens, tout comme la Grande Salle, se révèle charmant. Après, on a surtout des plans d'une ville anglaise.

Pour les musiques, malgré quelques notes agréables, on reste un peu sur notre faim.

C'est vrai qu'avec tout cela, on peut vite se demander pourquoi avoir noter Les Portes du temps d'un petit 6. Non pas par remord mais disons que je me sentais un peu coupable d'avoir sous-estimé ce film à petit budget sans grande prétention. L'histoire demeure intéressante et captivante ; les éléments de l'intrigue ne sont pas tous à jeter et on nous offre quelques révélations surprises ; certains personnages sont excellents (de quoi compenser largement les autres "mauvais" personnages) et les effets spéciaux restent honorables ; par ailleurs, la présence de corbeaux dans la plupart des malédictions de l'antagoniste ajoute un effet plus intense, plus sombre à ses faits et gestes. Dans l'ensemble donc, un petit film à voir si on a envie. Cela peut ajouter un nouveau "classique" à votre bibliothèque ou vous faire perdre un heure quarante de votre vie. Mais n'oubliez pas que la Fantasy nous appartient !

streaming film complet