Download in HD

Arac Attack, les monstres à huit pattes

Film de Ellory Elkayem Action, comédie, Épouvante-horreur 1 h 39 min 17 juillet 2002

Avec David Arquette, Kari Wuhrer, Scott Terra

Les habitants d'une petite cité minière se retrouvent confrontés à une horde redoutable d'araignées géantes et affamées. L'ingénieur Chris McCormick et son ex-petite amie, le shérif Samantha Parker, vont unir leurs forces pour lutter contre ces monstres à huit pattes résultant d'un déversement de...

Joyeuse série B horrifique de l'été 2002 à la carrière très discrète, concentré à l'ancienne, d'humour et de frayeurs en forme d'hommage au genre très répandu dans les années 50 aux États-Unis et au cinéma pop-corn du nouveau millénaire. Arachnophobes amateurs ou confirmés, Arac Attack, les monstres à huit pattes est pour vous ! Il s'inscrit donc dans la même veine des bonnes vieilles bobines de science-fiction dépeignant des insectes mutants, de vilaines arachnides agressifs et surdimensionnés contaminés par des émanations radioactives. À la suite d'une fuite de produits toxiques, des centaines d'araignées mutantes, avides de chair fraiche, envahissent une paisible bourgade américaine. Emmenés par McCormick et la famille du shérif Parker, les habitants s'organisent... Pour son second film d'horreur, le cinéaste Ellory Elkayem (Eclosion, Jusqu'au cou 2 : L'Appel de la nature) adapte son court-métrage de treize minutes en noir et blanc, Larger than Life, tourné en 1997 qui rendait déjà hommage aux films d'horreurs Hollywoodiens des années 50 où une jeune femme et un dératiseur sont en proie aux araignées gigantesques. Le réalisateur se fait alors remarquer par le duo de producteurs Dean Devlin et Roland Emmerich (Stargate, la porte des étoiles, Independence Day : Resurgence) qui produit l'œuvre pour un bon budget de 30 millions de dollars via la société de production Centropolis Entertainment et distribué par Warner Bros. Au casting de toiles, nous retrouvons David Arquette (Buffy, tueuse de vampires, Bone Tomahawk) accompagné de Kari Wuhrer (Dar l'invincible 2, Sharknado 2 : The Second One) ainsi que Scott Terra (Daredevil, Dickie Roberts, ex enfant star), Scarlett Johansson (L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux, Pire Soirée), Doug E. Doug (Rasta Rockett, Le Nouvel Espion aux pattes de velours), Rick Overton (Willow, Ghost Bastards 2), Leon Rippy (Maximum Overdrive, Alamo) et Matt Czuchry .

Je vois des morts, je vois des morts !

À la mort de son père, Chris McCormick revient dans sa ville natale, en Oklahoma, pour décider du sort de la mine gérée par Wade, maire du cru et magouilleur mythomane. La radio locale est tenue par Harlan, un animateur paranoïaque qui ne cesse d'annoncer la venue des extraterrestres, et Chris retrouve également Samantha, shérif de la ville dont il est toujours amoureux... Voilà qu'un beau matin, l'un des fûts entreposés dans la mine par le maire et contenant des produits toxiques se déverse dans la rivière. Nourries par les crustacés contaminés, les araignées d'un éleveur voisin se mettent à atteindre des proportions gigantesques…

Habronattus orbus, la sauteuse !

Arac Attack échappe heureusement à l'empreinte mégalo de ses producteurs pour rester une œuvre de SF sans prétention mais soignée, malgré un scénario nettement moins travaillé que la mise en scène carrée d'Elkayem. Une ambition raisonnable malgré certains effets spéciaux trop vieillot pour un grand spectacle d'épouvante facétieuse tout à fait dans l'esprit des séries B d'antan. Oscillant entre le film de genre et la parodie, le réal adopte un ton résolument cartoonesque en dressant une galerie de personnages délirants tels l'adjoint du shérif en deuil de son chat et l'animateur radio rasta et parano ! Les araignées de toutes tailles et de toutes espèces tissent et dévorent les habitants de la petite ville à tour de pattes. Arac Attack n'a d'autres ambitions que le pur spectacle doublé d'un humour nécessairement corrosif permettant d'accéder au second degré. Servi par des effets en animatronique, Elkayem sème dans son récit de savoureux clins d'œil témoignant d'un véritable amour du genre.

J'me bats contre des Aliens tous les jours mais il est temps que je leur explose la tronche entre quatre yeux !

C'est pas des Aliens, c'est des araignées !

streaming film complet