Download in HD

Le Festin de Babette

Film de Gabriel Axel Comédie dramatique 1 h 40 min 28 août 1987

Avec Stéphane Audran, Bodil Kjer, Birgitte Federspiel

Babette, chef cuisinière renommée dans un grand restaurant parisien, le Café anglais, fuit la répression de la Commune de Paris en 1871. Elle trouve refuge au service de deux vieilles filles, dans un petit village luthérien du Danemark. Chaque année, elle achète un billet de loterie. Après...

Un très beau film, très plaisant. Une mise en scène sans chichi et efficace. Un choix de narration sobre qui laisse toute la place au spectateur pour se faire son idée sur la psychologie des personnages. La première partie, toute en austérité et en silences tranche (c'est le cas de le dire) avec le dernier tiers du film consacré à la préparation (et la consommation) du festin et au cours duquel tous les sens sont en éveil : bruits des sauces qui mijotent et des chairs qu'on découpe, couleurs des fruits, des légumes, chaleur des cuivres, odeurs (on les sent presque) et architectures délicates des plats... Les personnages jusqu'alors sans grand relief prennent d'un seul coup une autre dimension à commencer par les deux sœurs et le commandant. Les merveilles gustatives auxquelles Babette soumet ses invités provoquent chez ces derniers une sorte d'hébétude. Un moment d'extase, ou d'épiphanie - pour reprendre un terme à connotation mystique - qui permet à chacun de se révéler à l'autre. Tout l'intérêt du film réside dans cette transfiguration inattendue. Un film qui curieusement rappelle le très beau Gens de Dublin de John Huston (tiré de la nouvelle de Joyce) qui - dans un tout autre contexte - met en scène un repas au cours duquel des convives auront une révélation sur eux-mêmes et sur leurs proches. A déguster.

Scénario/histoire : 8/10 Personnages/interprétation : 9/10 Mise en scène/réalisation : 9/10

9/10

streaming film complet