Download in HD

Mission : Impossible III

Film de J.J. Abrams Action et thriller 2 h 05 min 5 mai 2006

Avec Tom Cruise, Philip Seymour Hoffman, Michelle Monaghan

Ethan Hunt a quitté l'unité "Mission impossible". Il forme désormais les futurs agents du gouvernement américain. Un poste qui devrait enfin lui permettre de mener une existence tranquille auprès de sa petite amie Julia. Mais quand Lindsey, l'une de ses élèves, est kidnappée à Berlin par Owen...

Pour son premier film de cinéma, J.J. Abrams frappait fort, on en attendait pas moins d'un gars qui avait produit la série Lost, mais justement on l'attendait au tournant car passer du petit écran au grand, dans le passé, ça n'a pas toujours réussi à certains réalisateurs ou producteurs. Il s'en sort fort bien car son film est sous adrénaline constante, c'est un gros condensé d'action, dès la scène de pré-générique avec son compte à rebours stressant, le ton est donné. Bizarrement, on avait reproché à John Woo dans l'épisode précédent de n'offrir que de l'action, encore de l'action et toujours de l'action, sans trop de nuances, or ici, qu'est-ce que je vois ? un même bouquet de scènes époustouflantes filmées avec brio. Bref, en 2006, cet opus écrasait les 2 précédents épisodes de la saga, et ma note est en conséquence. Ce qui est intéressant ici, c'est que le film réorganise la franchise : on y voit pour la première fois le personnage de Simon Pegg, une sorte d'ordre chronologique s'installe puisque tous les épisodes qui suivront seront en quelque sorte des suites ou des extensions de l'épisode 3. On est encore et plus que jamais très loin de l'esprit de la mythique série TV, mais le film ne recule devant aucune situation extrême, l'intrigue succombe toujours à des retournements et des rebondissements invraisemblables, mais attendus (et plus ou moins acceptés) dans ce type de film. Tom Cruise est pratiquement de tous les plans, il court, saute et vole dans un festival de courses-poursuites menées à un train d'enfer, toujours plus à l'aise dans les cascades périlleuses. L'atout supplémentaire, c'est qu'il est opposé à un Philip Seymour Hoffman fantastique en grand méchant puissant, glacial et à la complexité ambiguë et perverse, c'est ce qui manquait cruellement dans Mission impossible II dont le méchant était assez fade. Le reste du casting est très riche, le rythme est haletant et démentiel, c'est donc un film qui respecte le cahier des charges d'un blockbuster hollywoodien de base, avec un petit truc en plus.

streaming film complet