Download in HD

Poséidon

Film de Wolfgang Petersen Catastrophe, drame, action 1 h 38 min 14 juin 2006

Avec Josh Lucas, Kurt Russell, Jacinda Barrett

Une nuit de Saint Sylvestre festive a commencé au milieu de l'Atlantique Nord, sur le luxueux navire de croisière Poséidon. De nombreux passagers se sont rassemblés dans l'opulente salle de bal pour fêter dignement l'événement avec le capitaine Bradford. Pendant ce temps, le second scrute avec...

Pas de suspens, Poséidon est un énième remake inutile comme il y en a tant eu dans les années 2000, tout ceux qui l'on vu le savent ! Dans cette critique je vais défendre le fait qu'on assiste à une alternance entre éléments positifs et éléments qui fonctionnent moins bien mais que ça tant plus vers le petit divertissement plutôt agréable que vers le film catastrophe de qualité très moyenne que l'on ne verra qu'une fois (après je dit ça subjectivement).

Attention cette critique comporte des spoilers !

Je vais commencer par deux éléments positifs, la musique et le visuel. Nominés pour l'Oscars des meilleures effets spéciaux, ces derniers ne manquent pas de classe ! Bon, ils vieillissent un peu moins bien que ceux de Titanic à mon goût mais ils sont tout de même très très bons ! Le bateau est réaliste, la scène avec la vague qui le retourne est grave impressionnante, celle dans le hall d'entré avec le feu sur l'eau est très très belle à regarder, celle où le paquebot sombre est bien faite elle aussi... vraiment c'est top de ce côté là ! Ces beaux effets spéciaux sont accompagnés d'une photographie très précise (que soit soit en amphibie ou non) dirigée par John Seale.

La composition n'est elle pas un chef-d'œuvre, elle est juste bonne et j'ai voulu le souligner car disons que c'est une des rares composition un minimum intéressante de Klaus Badelt, compositeur de mauvais films et qui fait des musiques pas très intéressantes. Mais cette fois il est sortie du lot, même si la bande originale du film de Neame est bien plus intéressante, celle du remake est cool, agréable à écouter et ne fait donc pas déshonneur à celle du film original. J'ajouterais que les chansons de Fergie sont bonnes elles aussi.

Mais pour ce qui est du scénario -donc l'un des éléments principaux-, c'est très moyen ! Poséidon est un film riche en péripéties et ça c'est bien, c'est même un véritable parcours d'obstacle ! En effet, le seul apport par rapport au film original, c'est toutes les aventures que vivent les personnages ; c'est vraiment riche de ce côté là et surtout très divertissant. Mais le film reste très prévisible au sens où une fois qu'on connaît tout les personnages, on a notre petite idée sur qui va vivre et qui va crever (incompréhensible car ce remake n'introduit aucun ancien protagoniste et aucun protagoniste du roman) donc quand on voit les survivants à la fin, il y a zéro surprise. Il n'y a pas trop de suspens non plus puisque les personnages résolvent chaque problème aussi vite qu'ils apparaissent, c'est dommage car le suspens est l'un des objectifs à atteindre chez les films catastrophe.

De plus, les personnages introduis par ce scénario inintéressants, c'est LE plus gros défaut de cette version ! Sérieusement, les personnages sont nuls ! La relation entre le père, la fille et le gendre est en plus d'être vraiment ridicule très énervante car chiante à suivre. On nous a collé un gosse car il fallait un gamin comme dans le premier film, faut pas chercher plus loin ; d'ailleurs la mère et son fils n'ont strictement aucun charisme. Le vieux est plus attachant mais perso je n'ai éprouvé aucune émotion à sa survie puisqu'en plus d'être âgé, il est suicidaire, il a un peu pris la place de quelqu'un ! Le protagoniste principal joué par Josh Lucas est agaçant car hyper stéréotypé et la relation qu'il entretient avec celui incarné par Kurt Russell est une mauvaise imitation de celle entre les personnages de Gene Hackman et Ernest Borgnine dans L'Aventure du Poséidon. Les seuls protagonistes qui m'ont faire ressentir un minimum d'émotion sont le cuistot et Elena lors de leur mort. J'ajouterais que les acteurs non plus n'aident pas à rendre ces personnages intéressants, ils ne sont pas mauvais mais pour certains c'est sans plus. Je ne m'attarderais pas sur la piètre qualité des dialogues.

Pour l'atmosphère c'est la même chose que pour le scénario, il y a du bon et du moins bon. C'est plutôt spectaculaire niveau action : on peut critiquer ce remake autant qu'on veut mais s'il y a une chose que l'on ne peut pas retirer à ce long-métrage -hormis son côté technique-, c'est ses scènes d'action. Ces dernières, en plus d'être assez nombreuses et visuellement bien foutues, nous offre un spectacle avec une grande intensité, un rythme qui ne s'essouffle jamais ! En gros, on ne s'ennuie pas ! Le cahier des charges est aussi rempli côté aventures ; comme je l'ai déjà dit au dessus, Poséidon est un film avec pas mal de péripéties donc je ne vais pas m'attarder d'avantage, c'est un film d'aventure très convainquant. Par contre l'ambiance claustrophobe est que partiellement existante ; elle est bien présente mais que durant certaines scènes choisies pour cela (exemple : celle du réservoir, celle dans le conduit d'aération...), on ressent moins le côté huis clos omniprésent du film de 1972. Pourquoi ? Je pense que c'est parce que dans le film original, les personnages avaient l'aire plus pris au piège du fait qu'ils cherchaient, cherchaient, et recherchaient pour trouver une issue alors que dans ce remake, ils trouvent pratiquement la solution tout de suite. Pour moi l'espace n'a rien à voir avec ça : oui le Poséidon de 2006 est plus gros que celui de 1972 et donc un espace intérieur moins étouffant ; mais qui dit plus gros, dit plus long chemin vers la sortie, donc au final pour moi la grandeur du bateau ne joue pas tant que ça dans l'atmosphère claustro-huis clos. Enfin, il y a trop peu de scènes dramatiques réellement intenses. Oui il y a quelques moments d'émotion plutôt pas mal dans ce long-métrage mais cela n'a rien à voir d'une part avec l'ambiance dramatique omniprésente du film original et d'autre part avec les scènes d'émotion du film En Pleine Tempête du même réalisateur. Quelques scènes font ressentir des émotions mais elles sont bien trop rares et courtes. La prévisibilité du long-métrage a encore une fois une certaine responsabilité puisqu'on est un peu préparé a certains décès.

Certes cela n'égalera jamais le quasi chef-d'œuvre de Ronald Neame mais ce remake réalisé par Wolfgang Petersen s'impose comme un petit divertissement spectaculaire, le genre de film où l'on ne s'ennuie pas et que l'on regarde un dimanche pluvieux pour passer le temps. Et puis c'est toujours mieux que la suite de 1979 ainsi que le remake télévisé de 2005 !

streaming film complet