Download in HD

The Kiyosu Conference

Film de Koki Mitani Comédie et historique 2 h 18 min 9 novembre 2013

Avec Fumiyo Kohinata, Kôji Yakusho, Yō Ōizumi

The Kiyosu Conference (2013) - 清須会議 / 128 min. Réalisateur : Koki Mitani - 三谷幸喜 Acteurs Principaux : Fumiyo Kohinata - 小日向文世 ; Koji Yakusho - 役所広司 ; Yo Oizumi - 大泉洋 ; Shota Sometani - 染谷将太 – et un kilomètres d’acteurs. Mots-clefs : Japon ; Film historique ; Sengoku.

Le pitch : Oda Nobunaga est mort, trahi par son serviteur Akechi Mitsuhide au temple Honnō-ji. Le clan Nobunaga doit rapidement trouver un successeur. Pour cela, les vassaux se réunissent à Kiyosu, le château d’Oda Nobunaga. Intrigues de cour et trahison.

Premières impressions : Présenté régulièrement sous une étiquette de comédie, The Kiyosu Conference est avant tout un film historique. Je ne suis hélas pas assez calé pour savoir si le déroulé du film correspond parfaitement à la réalité historique, mais cette réunion a réellement existé.

Oda Nobunaga (1534-1582) est un des trois daimyô ayant largement contribué à l’unification du Japon grâce à son génie militaire. Il aura défait les plus grands seigneurs de son époque tel Shingen Takeda, avant d’être trahi par un de ses généraux. La mort de Nobunaga plongea le pays dans un moment d’incertitudes. Les clans Hojo, Uesugi ou Tokugawa se seraient bien vu un destin à l’échelle nationale. Il était urgent pour le clan Oda de trouver rapidement un successeur. C’est pourquoi cette conférence est souvent considéré comme le premier meeting politique du Japon.

Ainsi, même si le film dispose d’un certain ressort comique par son aspect satirique, il ne s’agit pas à proprement parler d’une comédie, du moins pour ceux qui ne sont pas parfaitement callé en politique japonaise du seizième siècle. Peut-être en est-il différent pour le public japonais, mais je n’ai pas ri aux éclats. Bien entendu, il y a pas mal de scènes assez premier degré, comme le veut l’humour japonais mais j’ai plutôt vu le film comme une leçon d’histoire, en espérant que les faits rapportés se rapprochaient un tant soit peu de la réalité.

Côté jeu et réalisation, je ne peux pas dire que j’ai été vraiment ébloui. Il ne me reste d’ailleurs que des bribes de film en mémoire. A l’instar de beaucoup de films japonais, les acteurs ont tendance à surjouer mais ce n’est pas trop dérangeant car la satire politique d’y prête bien. Cependant malgré la kyrielle de bons acteurs, c’est à peine si je me souviens des personnages. J’ai par ailleurs totalement oublié la musique.

Pour conclure, je dirais que The Kiyosu Conference n’a d’intérêt que pour son aspect historico-politique. Si j’ai beaucoup apprécié cette partie, j’ai été assez déçu par le comique trop peu marqué à mon goût. Par contre le film fait une parfaite introduction au drama « Sanada Maru » qui lui se concentre sur la montée au pouvoir d’Hideyoshi Toyoyomi, ancien vassal de Nobunaga et second unificateur du pays. Nul doute que les fans d’histoire japonaise s’y retrouveront !

streaming film complet