Download in HD

L'Homme du boulevard des Capucines

Film de Alla Surikova Comédie, comédie musicale, romance 1 h 38 min 23 juin 1987

Avec Andrey Mironov, Aleksandra Yakovleva-Aasmyae, Mikhail Boyarskiy

L'idéaliste et pionnier du cinéma Johnny First arrive à Santa Carolina, une ville de l'Ouest américain où règne l'ivrsse, la débauche et les bagarres. Il projette des films muets des frères Lumière et de Charlie Chaplin. Les habitants de la ville sont charmés par les images et se civilisent....

Mouais, franchement sur le papier ce film me vendait du rêve, alors peut-être que si je l'avais vu dans une salle pleine à craquer de russes ivres morts j'aurai pu y trouver une ambiance particulière tout à fait sympathique... mais en vrai je me suis vraiment fait chier... Pourquoi ? Ben c'est très simple, si l'histoire est bien à la base, le film n'en fait pas grand chose, c'est vraiment mou du genou...

Parce que oui, raconter les mésaventures d'un pionnier du cinéma qui va avoir forcément du mal à diffuser ses films auprès d'une population "rurale" ben c'est intéressant, d'autant plus si ce n'est pas fait par des américains mais par des soviétiques... l'image que va renvoyer le film sera très différente et d'autant plus intéressante... Mais voilà, non seulement je n'ai jamais accroché au film, mais en plus tout était là pour me sortir du film, que ça soit les voix russes, on aurait dit un doublage de Mozinor en russe... les gags qui ne me font absolument pas rire... et que je trouve juste lourds... même si c'est censé être drôle ben c'est plutôt lourd, c'est pas frais, c'est pas un film qui vit.

Du coup j'ai décroché super vite.

En fait j'ai pas grand chose à sauver de ce film, si ce n'est l'idée de base (et le titre, qui est pas moche, faut bien le dire). La mise en scène n'a aucune grâce, aucune splendeur, je trouve ça morne et du coup ben ça ne m'aide pas non plus à m'intéresser à ce qui se passe dans ce film.

Alors gros succès en URSS... mais comme le disait Astérix : "c'est une autre culture". Peut-être que ça les fait rire eux de couper les plumes à un chef indien pour voir au cinéma... moi ça m'afflige.

streaming film complet