Download in HD

The Go-Go Boys

Documentaire de Hilla Medalia 1 h 30 min 22 octobre 2014

Avec Sylvester Stallone, Jon Voight, Charles Bronson

L’histoire de Cannon Films et des producteurs Menahem Golan et Yoram Globus.

Bonjour et bienvenue sur ma critique du documentaire the go-go boys.

J'ai adoré les 2 films Electric Boogaloo et celui là..Complètement à l'opposé niveau construction et en même temps...Et j'ai également lu certaines critiques qui m'ont un peu fait sourire...Après chacun son point de vu, je ne me permettrais pas de cracher sur de bonnes critiques quand même (oui t'as critique est tres bonne)

juste me poser des questions...

Mais , par exemple, comment peut on voir un plan de communication de la part de 2 types qui n'ont plus à rien à prouver ou tout simplement qui sont devenu des légendes (enfin des légendes pour nous les kékés du ciné) du moins dans le domaine du nanars (de qualité) assumés et de certains bijoux également (oui runaway train, barfly ou encore invasion usa..non... pas invasion usa mais quand meme c'est marrant. Des cubains et russes ressemblant à des irlandais corses bretons face un texan ..seul..tout seul..impassible à poils qui fait du karaté..moi je dis c'est tip top)..bref

Qui nous a fait connaître des acteurs atypiques (Michael Dudikoff..moins atypique cest le hérisson...voila de l'humour de merde bien placé) et qui a employé des grands noms dans des films improbables..CANNON GROUP...Bien sûr des daubasses mais j'aime les daubasses,,c'est comme ça,,,mmm je t'aime nanar.. viens que je te zieute mon nanar adoré..oh oui ..oh oui..

Je ne comprends pas trop, mais bon..Sûrement le pire plan de communication de l'histoire du marketing, ce documentaire.. À mon avis, un coup dans l'eau..pif plouf

Franchement, à part les kékés cinéphiles comme nous, qui s’intéressent à la carrière des 2 gros mastodontes de la production ?? toi en train de lire cette critique de merde(de qualité) ?? non...personnes..enfin en tout cas pas la personne lambda qui ecoute celine dion en boucle.. donc pour la promotion, on repassera...c'est pas avec nous, les cinéphiles de tarés de dingues qu'ils vont gagner du blés aujourd'hui et remonté la pente,,.c'est clair.

Je ne fais pas parti des gens qui les adulent ..on pourrait croire mais non ..mais ça reste des legendes dans le genre. Oui, ils ont vendus des films comme on vend des slips discount...Oui ils étaient mégalos, paternalistes, égocentriques, etc. mais bon l'inverse aurait été surprenant. 2 mecs timides qui n'arrivent pas à vendre de l'eau plate et qui invente un mini empire cinématographique.

non pas possible..donc pour moi pas étonné de voir leur aspect exacerbé (que l'on aime ou pas c'est comme ça) et l'avis des proches et autres..

Mais pour en revenir au films (le plus important..pour toi heurt .. tu vas adoré mon commentaire ^^) moi ce n'est pas des Nanars Ce sont des perles pour la plupart, qui à défaut d’être nostalgiques venant de bandes fauchées et totalement stupides (c'est pas faux mais bon)..Ben justement c'est ce qui fait pour moi un trésor de ce groupe à part, qui a défrayé la chronique, qui a fait jasé, sur qui on a craché en permanence (et pas qu'un peu), qui a connut le sommet de la gloire et c'est retrouvé au fond du gouffre. C'est juste une épopée de dingue que seul le cinéma (peut-être la musique aussi) peut nous donner..

Ça reste un docu émouvant avec 2 lascars de la quatrième dimension du cinéma

La bise

streaming film complet