Download in HD

Le Chasseur et la Reine des glaces

Film de Cedric Nicolas-Troyan Action, aventure, drame 1 h 54 min 4 avril 2016

Avec Chris Hemsworth, Jessica Chastain, Charlize Theron

Il y a fort longtemps, bien avant qu’elle ne tombe sous l’épée de Blanche Neige, la reine Ravenna (Charlize Theron) avait dû assister, sans mot dire, à la trahison amoureuse qui avait contraint sa sœur Freya (Emily Blunt) à quitter leur royaume, le cœur brisé. Celle que l’on appelait la jeune...

Le chasseur et la Reine des glaces est à la fois un préquelle et une suite du film Blanche-Neige et le chasseur. A-t-il vraiment son utilité ? Je répondrais bien négativement, bien que je ne considère pas cette œuvre cinématographique comme un joyau monotone et ennuyeux. C’est juste que les producteurs ont voulu profiter du succès et de la réputation d’une des plus belles et mythiques histoires de Walt Disney, pour monter une suite reprenant tout à fait l’univers fantasy, sombre et gothique du précédent film. Ces derniers ont voulu l’enrichir en mettant en contexte l’endeuillée et froide reine des glaces, désirant élever son propre armée de guerriers impitoyables pour régner sur son royaume. Rien de passionnant jusqu’à que là, ce n’est pas non plus le fait de voir deux guerriers tombants amoureux pendant leur formation que cela va changer quelque chose, sachant que l’amour n’est pas accepté dans les rangs de la reine des glaces. Non seulement le scénario est inintéressant mais il est également un peu casse-gueule, on suit un enchaînement temporel entre les événements du premier film à ceux du second long-métrage, d’une manière maladroite et légèrement perturbatrice.

C'est à croire que plusieurs scénaristes ont collaboré ensemble, sans se communiquer, ayant écrit personnellement chaque partie du scénario à leur sauce. De plus, les scénaristes n’ont même pas inclus Blanche-Neige dans leur script, le personnage féminin qui est censé faire le lien entre les deux productions. D’un côté, ce n’est pas si mal, Kristen Stewart n’était clairement pas à sa place dans cette franchise, on se rappelle tous comme elle campait son personnage d’une manière lamentable et minable. Son absence ne m’a pas du tout dérangé. Je préfère à la limite revoir un Chris Hemsworth passable dans son rôle du chasseur intrépide que supporter une Kristen et sa face de morue figée. Comme dans la première production, Chris Hemsworth campe son personnage du chasseur mais avec une représentation de son protagoniste plus exploitée et plus développée. En sa compagnie, Chris Hemsworth peut s’avérer chanceux d’être entouré de trois magnifiques et talentueuses actrices donnant beaucoup de rafraîchissement et de beauté à cette franchise. Ce n’est pas comme si on avait sélectionné les plus belles actrices du monde pour attiser le plus de cinéphiles dans les salles de cinéma.

Comme Chris, Charlize Theron se glisse de nouveau dans la peau de l’odieuse et de l’impitoyable reine maléfique Ravenna, toujours aussi sublime dans ses costumes affirmant avec classe sa féminité. Aussi royale que cette dernière, Emily Blunt est ravissante dans la peau d’une reine manipulant le froid d’une dextérité sans précédente, elle fait froid dans le dos chaque fois qu’elle se pointe dans n’importe quel plan. Et pour compléter le trio féminin, Jessica Chastain assure avec clarté son protagoniste de guerrière aguerrie. Un joli casting qui fait plaisir à voir mais c’est à se demander si ce n’était pas le seul objectif du long-métrage. Certes ! Le cinéaste français Cédric Nicolas-Troyan a réalisé un travail correct pour une première production, il faut dire que c'est un univers assez similaire à ceux des productions de Walt Disney comme Pirates des Caraïbes ou Maléfique, des productions où ce dernier a participé auparavant. De plus, c’est un professionnel qui s’y connaît dans l’emploi des effets visuels, il a toujours occupé le poste du directeur technique des effets visuels depuis le début de sa carrière.

Concernant la mise en scène, c’est lisible tout simplement mais un peu foutraque à certains moments, surtout pendant les transitions entre le passé et le présent. Néanmoins, le cinéaste a bien filmé les scènes de combat qui sont assez divertissantes et techniquement très musclées, on est au moins garanti d’un spectacle avec un minimum d’égaiement et certains décors reflètent un univers digne et faisant bien référence à celui du dark fantasy. Concernant les effets spéciaux, c’est réussi mais des fois, on sent qu’on en ait un peu abusé pour nous faire impressionner le plus possible à certaines scènes de fight. Pas à grand-chose à dire de plus, il ne faut rien d’attendre d’exceptionnel dans cette production, elle a été réalisée comme un divertissement banal, sans envergure, ni sans la moindre ambition. 6/10

Je suis plus forte que vous tous ! Eh bien ! Voyons ça ! streaming film complet