Download in HD

Demonic

Film de Will Canon Thriller et Épouvante-horreur 1 h 23 min 12 février 2015

Avec Maria Bello, Frank Grillo, Cody Horn

Le Détective Mark Lewis et le Dr. Elizabeth Klein, expert psychologue de la police, interrogent un suspect, un certain John Ascot, lequel leur explique ce qui a conduit son groupe d’amis, chasseurs de fantômes amateurs, à s’aventurer dans cette maison qu’ils pensaient hantée.

Visiblement les films d'horreur sont poussés sur le devant de la scène depuis quelque années et principalement dans le but d'attirer des adolescents en manque d'adrénaline. Il est bien loin le temps des films d'épouvante d'excellente facture, des films créant une véritable ambiance tel que "Halloween", "Shining", "l'exorciste" etc... Aujourd'hui il existe peu de réalisateurs qui ont réussi à se faire un nom dans le genre de l'épouvante comme John Caprenter ou encore Dario Argentino l'avait fait. Oui certains réalisateurs ont effectivement accomplis cet exploit tel que James Wan mais forcé de constaté que en 2015 très peu de réalisateurs font parler d'eux pour percer dans le genre de l'épouvante.

Et pour cause, car tout films d'horreur visant un public majoritairement ayant moins de 17 ans ( 90% des films d'horreur actuels donc ) se retrouvent avec les mêmes problèmes: Le cadre est souvent mis de coté, on oublie que les films d'épouvante peuvent jouer sur une ambiance et on préféré balancer un chat à la gueule du spectateurs toutes les 3.7 minutes et on ajoute un scénario type du film d'épouvante d'aujourd'hui : c'est à dire une bande de jeunes adolescents (bah oui il faut bien que le public s'identifie aux personnages) qui décide de faire un rituel ou tout autres trucs débile qui je suis sur est sans danger pour ces jolies têtes blondes.

Et attention je ne souhaite pas créer un quiproquo, je traite du film d'épouvante et non de tout les styles que regroupe le films d'horreur ( Torture Porn, Body Horror etc.. ) donc il va s'agir de parler de films qui traite principalement de films ayant pour thème le surnaturel. Mais parfois certains films d'horreur peuvent utiliser les codes que j'ai réciter précédemment ( ouais enfin il y a trois lignes quoi ) peuvent êtres, non pas réussi mais disons le : correct. Et c'est le cas du film d'aujourd'hui qui est........ heuuuu merde j'ai oublier de quel films je parlais sa fait 3/4 d'heures que je me suis légèrement emporté sur le contexte des films d'épouvantes actuels.... Ah oui sa me revient : "Demonic"

Sorti cette année, "Demonic" est un film réalisé par Will Canon, un illustre inconnu qui n'a réalisé que deux films, "Brotherhood" et "Demonic", mais pour l'instant le début de sa carrière est plutôt correct. Donc pour résumer en quelques phrases le synopsis. C'est l'histoire d'un groupe de jeunes retrouvés morts dans une maison par la police, cette dernière arrive tout de même à trouver un survivant qui va nous raconter à travers des flashbacks plutôt maladroits ( j'y reviendrais plus tard ) le pourquoi du comment. Penchons nous d'abord sur les points positifs, on n'est pas là pour tirer sur l’ambulance ( en vrai j'adore cette expression ^^ ) Tout d'abord je tiens a dire que le l'histoire, bien que très très très loin d'être originale est plutôt bien exploiter et offre un récit au final assez sympathique, je pense que sa viens principalement des bons retournement de situation ( plus communément appelés twist ) que le film offre.

pour continuer sur les points positifs, le film évite d'envoyer un jumpscare inutile à la gueule du spectateur toute les 30 secondes et aujourd'hui je trouve ça miraculeux certes il y en a des jumpscares, parfois inutile mais le film évite d'en mettre trop, juste ce qu'il faut pour préserver le stress du spectateur. Mais il ne faut pas se méprendre, je ne suis pas contre les jumpscares. Certes je préfère quand un film joue la carte de l'ambiance et offre une vraie bonne preuve de bonne mise en scène plutot que sombrer dans la facilité en jouant sur les jumpscares pour faire croire que ça fait peur mais je suis loin d’être contre de bons jumpscares utiliser avec parcimonie et surtout utile, car si je ne revois ne serais-ce qu'une seule fois un chat noir ou tout autres conneries du genre bondir a l'écran j'assassine toute l'équipe du film à la petite cuillère en plastique que l'on trouve dans les petits-suisse. Bref, ce que l'on retiens de bons dans le film : les acteurs sont corrects, loin d’être incroyable même si certains sont à la limite du sous-jeu mais ça passe encore. L'histoire plutôt bien traité, le nombre raisonnable de jumpscares etc...

Venons en au mauvais cotés. Premièrement le cadre est purement fonctionnel, on ne film que pour montrer une action et non d'un point de vue artistique, ce n'est pas parce que c'est un film d'épouvante que le cadre doit être à l'écart, par exemple je trouve le cinéma de James Wan vraiment soigneux avec un cadre bien géré qui n'est pas là que pour simplement montrer ce qui se passe. Effectivement il y a des films d'horreur ou le cadre peut être purement fonctionnel comme le "found-footage" ( Rec, Grave Encounters, V/H/S etc...) ou le but même de ce style est que le cameraman soit présent dans la diégèse ( ce qui est diégétique se trouve dans l'action du film , extra-diégétique à l'inverse signifie qu'elle ne l'est pas, par exemple dans la plupart des films, la musique est extra-diégétique, ce qui veux dire que les personnages ne peuvent entendre la musique que le spectateur lui peut entendre, sauf si c'est quelque chose qui crée la musique dans l'action tel qu'un personnage qui joue d'un instrument par exemple ). Le found footage parlons-en tant qu'on y est ( très bonne transition :p ) puisque le film comporte dans les flashbacks des scènes tournés en found footage ( forcement utile a l'intrigue ) alors en soit c'est plutôt une bonne idée mais vraiment mal exploité, le film aurait été beaucoup plus intéressant si tout le flashback avait été tourné en found footage. Mais ici le film comporte juste un manque abyssale au niveau du cadre, que ce soit les échelles de plans, la focale, les angles de vues etc... ce n'est pas mauvais, c'est vide, je dirais même sans âme.

Les personnages sont aussi un gros problème puisqu'ils ne font preuve d'aucune originalité; c'est un schéma type que l'on retrouve dans tout films d'horreur pour adolescents : le héros, sa copine, le nerd ou du moins celui qui s'y connait au niveau du matos ( je ne ferrais aucune réflexion sur le fait que ce soit un asiatique ^^ ), le mec vraiment lourd ( on renforce le cliché en le faisant devenir l'ex du héros " Amouuur gloiiire et beautééééé " ) et la fille chiante dont tout le monde se fout royalement. Voila on a l'équipe de vainqueurs mais au niveau des policiers on à même droit à Mulder et Scully.

Le films nous montre aussi plusieurs grosses ruptures de ton qui sont assez frustrante et empêche de créer une quelconque ambiance horrifique et casse le ton du film. Passant ainsi des phases entres les enquêtes des policiers et flasback, une idée intéressante de mélanger les deux pour entretenir le suspens mais hélas c'est vraiment mal introduit dans le film.

Je pense m’arrêter ici car oui effectivement il y a plus de points négatifs que de points points positifs mais le films reste plutôt agréable et même sympathique à regarder mais ce n'est pas non plus un film que je conseille de bon coeur.

streaming film complet