Download in HD

Une histoire de fou

Film de Robert Guédiguian Drame 2 h 14 min 11 novembre 2015

Avec Simon Abkarian, Ariane Ascaride, Grégoire Leprince-Ringuet

Berlin 1921, Talaat Pacha, principal responsable du génocide Arménien est exécuté dans la rue par Soghomon Thelirian dont la famille a été entièrement exterminée. Lors de son procès, il témoigne du premier génocide du 20ème siècle tant et si bien que le jury populaire l’acquitte. Soixante ans...

Une histoire de fou est un (très) bon film français réalisé par Robert Guédiguian, très bien coécrit par Gilles Taurand qui traite des conséquences du génocide arménien, d'abord avec le terrorisme de vengeance des années 1920 (Opération Némésis, Soghomon Tehlirian) en Allemagne, ensuite avec le terrorisme de vengeance des années 1972-1986 (Armée secrète arménienne de libération de l'Arménie ou Commandos des justiciers du génocide arménien) principalement à partir du Liban.... Robert Guédiguian (L'Armée du crime) fait parti des cinéaste au demeurant très intéressant (du moins pour moi) quand il traitre de fait historique comme le procès de Soghomon Tehlirian un survivant du génocide arménien. Dans le cadre de l'opération Némésis de vengeance du génocide arménien, il tue Talaat Pacha à Berlin en 1921.... ou comme quand il parle de des victimes collatérales a travers le personnage de Gilles (joué par le très bon Grégoire Leprince-Ringuet) ou a travers le personnage d'Aram (joué par l'excellente révélation du film... l'acteur Syrus Shahidi) fils d'un couple d'épicier arménien (joués par Ariane Ascaride et Simon Abkarian) et l'auteur de l'attentat ou Gilles est la victime... qui part pour Beyrouth et s'engage dans un groupe armé, dont les objectifs sont de faire reconnaître le génocide arménien par des attentats contre les intérêts turcs, avec victimes civiles innocentes, dont l'attentat de l'aéroport d'Orly en 1983... Surtout quand il commence à douter de l'efficacité de cette violence aveugle.... Mais par contre son film (comme pratiquement tous ses autres) traine en longueur (il y a au moins une demi heure de trop)... Dommage, car le sujet est plus qu’intéressant... Surtout que seulement aujourd'hui (depuis décembre 2014), le génocide est reconnu par les parlements de vingt-quatre pays.... Les pays ou chambres nationales ayant reconnu le génocide arménien sont : l'Uruguay, la chambre des représentants de Chypre, la Chambre des représentants des États-Unis, la Douma russe, le parlement grec, le sénat de Belgique, le parlement de Suède, le parlement libanais, le Vatican, le parlement français (pas le gouvernement qui préfère garder des liens avec la Turquie), le Conseil national suisse (contre l’avis du Conseil fédéral), l'Argentine, l'Italie, les Pays-Bas, la Slovaquie, le Canada (surtout le Québec), la Pologne, la Lituanie, le Venezuela et le Chili. Le 12 avril 2015, le pape François déclare lors de la messe célébrée à l'occasion du centenaire du génocide arménien au Vatican : « Notre humanité a vécu, le siècle dernier, trois grandes tragédies inouïes : la première est celle qui est généralement considérée comme « le premier génocide du XXe siècle » ; elle a frappé votre peuple arménien – première nation chrétienne –, avec les Syriens catholiques et orthodoxes, les Assyriens, les Chaldéens et les Grecs ».

streaming film complet