Download in HD

Le Prix à payer

Documentaire de Harold Crooks 1 h 33 min 4 février 2015

Inspiré du livre La Crise fiscale de Brigitte Alepin, ce documentaire traite de l'évasion fiscale à grande échelle et de ses conséquences sur l'économie.

Apple, Google, Amazon. Ils nient leurs filiales, aux Caimans, aux Bahamas. Qui leur permettent d'augmenter les prix et de faire du profit, comme par magie. Le prix à Payer est le tribunal de la planète finance: cet espace dématérialisé où agissent des financiers sans législation ni juridiction, un espace-temps du profit immédiat, de la gouvernance et du monopole. Comment éviter que la démocratie soit le prix à payer pour une politique de la cohésion et du respect mutuel? Comment lutter contre l'impérialisme des oligarques transnationaux? Oui, parce que tout a commencé à la City. Que Guillaume le premier n'a pas conquise. Hors la loi, hors de tout, la City est une ile sur une ile. Zone franche, elle est aussi le crépuscule de la démocratie. Elle est la matrice des pirates des Caraïbes, de Singapour, de Gibraltar. Que de moteurs dont émane le "cloud" du marché qui fait de l'ombre à la valeur réelle de notre terre nourricière.

Oui, mais non. Ce documentaire n'est pas une investigation scientifique, ce n'est pas un cours d'économie qui nous explique de but en blanc ce qu'il faut faire. Précisément parce qu'il questionne plus l'enjeu moral de cette politique impérialiste que les pourquoi du comment de son fonctionnement. Certes, des réponses sont apportées, mais aussi beaucoup de questions. De fait, le pathos est au rendez-vous, le montage limite poétique et la surimpression dramatique, le tout ponctué de très belles animations métaphoriques. Tout ce dialogue platonicien est un manifeste, celui de la détresse de tout un monde qui doit changer de société. Oui, le message est clair: la ville-monde Terrienne étouffe sous la bulle spéculative. Elle implose, il n'en reste rien sinon sa valeur numérique.

Mais ce film n'est pas un appel aux armes. C'est juste un rapport juridique aux accents philosophique. Humanisme? Et pourtant, les solutions étaient peut-être à Babylone, et quelque part dans les textes. Redistribuer un peu à chaque acte immoral, ce serait la solution. PArce que si personne ne connaît la recette du Double Irish, on sait que certains abus pourraient porter la fin de l'humanité. Que penser d'une femme qui perd son bébé sur le chemin de la maternité parce que l'Etat dont elle est citoyenne est sous la pression économique d'une tierce puissance politique?

Oui, ce film s'efforce de répéter que celui qui peine le plus à ramasser les bananes est aussi celui qui a le plus de mal à en manger. Et c'est ce problème contemporain dont on nous ressasse les oreilles depuis des lustres qui réunit ici tout le monde. Ceux qui agissent, ceux qui subissent, ceux qui pensent, ceux qui rélféchissent, ceux qui jugent et qui proposent des solutions. Ce que l'on voit, c'est que l'on n'attend plus que la morale.

streaming film complet