Download in HD

Le Cercle

Film de F. Javier Gutiérrez Drame et Épouvante-horreur 1 h 42 min 1 février 2017

Avec Matilda Anna Ingrid Lutz, Vincent D'Onofrio, Alex Roe

Une jeune femme s’inquiète pour son petit ami lorsqu’il commence à s’intéresser aux mystères entourant une vidéo censée tuer celui qui la regarde 7 jours après l’avoir visionnée. Elle se sacrifie pour sauver son petit ami et fait alors une terrifiante découverte : il y a « un film dans le film »...

ENFIN au ciné après avoir été repoussé à plusieurs reprises, cette nouvelle version de "Ring" s'avère être un thriller surnaturel aussi sympathique qu'inoffensif...

Ce qui est sûr et certain, c'est que cet épisode n'est pas inutile dans la saga puisqu'il nous permet d'en apprendre plus concernant la mythologie de la fillette Samara et ses origines.

D'autant plus que cela fait plaisir de voir que la série avance avec notre temps en utilisant les nouvelles technologies.

Aussi, on a droit à quelques bonnes idées scénaristiques. Des idées au cœur d'un scénario parfois maladroit qui préfère délaisser le sujet sur le "projet expérimental" (pourtant intéressant) pour rejoindre la traditionnelle enquête sur la menace, même si on découvre de nouvelles choses sur les origines de la malédiction. Et la scène d'ouverture, bien qu'elle nous mette tout de suite dans le bain et qu'elle soit bien sympathique, aurait dû être la fin du film... Comme si le responsable du montage avait inversé cette scène avec celle de la fin... D'ailleurs, la fin se montre plutôt décevante car elle est trop vite expédiée. On en attendait plus.

Autre point faible : les personnages assez fades. On ne sait rien de l'héroïne comme on en sait trop peu sur son petit ami et le professeur. On s'attache peu à eux. Seule chose concernant leurs caractères : ils sont gentils, et c'est tout. Nada.

D'ailleurs, c'est une tendance actuelle à mettre en guise de personnages principaux des jeunes. Et ça ne s'arrête pas là, au point où on a droit à des plans sur la plastique du beau gosse de service (interprété par Alex Roe, que l'on avait déjà croisé dans "La 5ème Vague"). A croire qu'il s'agit là d'une candidature pour du mannequinat !

Par contre, on a de bonnes idées visuelles et la facture gagne des points avec le style qu'elle adopte. C'est un film plaisant à regarder, joli à voir.

On ne s'ennuie pas, l'enquête se laisse suivre, bien que certaines scènes auraient pu être coupées car elles ralentissent un peu le rythme. On est parfois surpris, et on mentionnera la petite scène qui est un clin d'œil à "Don't Breathe : la Maison des Ténèbres", sorti au ciné en octobre dernier.

Cependant, et c'est là que le spectateur reste frustré : le film ne fait pas du tout peur. La faute à une tension évitée, des scènes d'action facilement et rapidement achevées. Tout tombe à plat et le résultat est sans conteste fade ! Car quand on regarde ces scènes, on se dit qu'elles auraient largement pu être meilleures, et bien stressantes ! A chaque fois, c'était bien parti pour vivre un train fantôme, et puis tout d'un coup, tout s'arrête, soit parce qu'un personnage intervient pour sauver l'autre, soit parce que la scène au phénomène est trop courte et annule la tension, le stresse, la peur, les frissons... et on repart enquêter avec l'héroïne et son copain...

Mais au lieu de laisser place à une tension, de faire stresser le public jusqu'à le rendre hyper nerveux et à lui infliger des plans effrayants, le long-métrage préfère aborder ce que le cinéma d'épouvante sait faire de mieux depuis quelques temps déjà : faire sursauter sans faire peur.

Pourtant, le film n'y est pas spécialement pour quelque chose... En effet, il existerait 2 versions, dont le montage non censuré effrayant à la "Conjuring", et le montage ouvert à un large public, afin de gratter un maximum de billets d'entrée.

Ce qui expliquerait sûrement l'absence de certaines scènes qui étaient pourtant présentes dans la bande annonce (qui donnait trop envie de voir le film tout de même). Je ne vais pas vous dire quelles scènes sont absentes mais vous pourriez être déçus...

En conclusion, "Le Cercle - Rings" est un sympathique divertissement qui se laisse suivre tout en étant attachant, mais qui ne fait absolument pas peur et qui manque cruellement de punch. Mais la facture visuelle, les quelques bonnes idées scénaristiques et le retour de la vidéo tueuse sauvent les meubles de justesse, bien que le résultat ressemble plus à un téléfilm qu'à un film d'horreur destiné au grand écran. Finalement, ce film est plus dans l'explication qu'il en montre : "Conjuring 2" est le blockbuster du surnaturel, "Rings" préfère raconter, éclairer et parler, plutôt que de nous faire vivre les montagnes russes.

A vous de voir...

PS : Pour ma part, je reste déçu mais ça reste passable pour le reste et le film se montre bien mieux qu'un "Ouija" ou un énième film sur le paranormal. Et puis ça fait du bien de retrouver Samara, même si on aurait aimé la voir plus.

Et si ça vous intéresse, voici la critique en vidéo avec un peu plus d'arguments :

https://www.youtube.com/watch?v=u-L2Oe5j_MQ

streaming film complet