Download in HD

The Throwaways

Film de Tony Bui Thriller 1 h 35 min 30 janvier 2015

Avec Katie McGrath, James Caan, Kevin Dillon

Le célèbre pirate informatique Drew Reynolds est capturé par la C.I.A et se voir poposer un marché : soir il travaille pour leur compte, soit il passe le reste de sa vie en prison. Drew accepte à condition qu'il puisse former sa propre équipe. Il réunit alors un groupe de "Throwaways".

Au début,on se dit que c'est de la merde.Puis,très vite,on regrette que ça n'en soit pas.Bizarre de trouver le nom de Jeremy Renner parmi les producteurs de cette série B fauchée tournée en Bulgarie parce que c'est moins cher là-bas.Il a dû se faire entôler,sans doute lui a-t-on fait miroiter un nouveau "Mission impossible",et il a mordu à l'hameçon.Mais si les acteurs étaient en capacité de réfléchir,depuis le temps,ça se saurait.Le problème,avec "The Throwaways",c'est les scénaristes.Les mecs ont suivi à la lettre un manuel intitulé "Anthologie des clichés du thriller à l'usage des gogols".On attaque donc avec le vilain général russe nostalgique de la Guerre Froide qui tente de provoquer un conflit entre les américains et les russes,pitch digne d'un vieux James Bond des années 1860 avant Jésus-Christ.Le type s'adjoint les services d'un jeune hacker,de la race de ceux qui peuvent paralyser instantanément les réseaux informatiques,hydrauliques,électriques et tous les trucs en ique possibles et imaginables,sur toute la planète,en appuyant sur un seul bouton.Sans déc,c'est trop la classe!Mais la CIA veille au grain et sort de derrière les fagots un geek encore plus doué que celui des popofs.Non mais,c'est qui les plus forts?Le gars s'entoure d'un commando de trois baltringues qui se détestent.Si vous avez vu les 977598 thrillers ricains du même acabit sortis depuis 2015,vous aurez compris que le trio de nullards va se transformer inexplicablement en groupe de choc invincible et que les gugusses vont devenir les meilleurs amis du monde.A l'issue de quelques péripéties d'une bêtise immonde se pointe le morceau de bravoure,le bouquet final qui vous fait vous repentir d'avoir voulu regarder ça,à savoir l'assaut du repaire des méchants.Là,c'est procédure standard.Un grand bâtiment isolé reconverti en forteresse et gardé par une armée de soldats lourdement enfourraillés.En face,nos quatre pieds nickelés,qui vont massacrer tous leurs ennemis sans récolter la moindre égratignure.Il faut préciser que l'armée bulgare applique des méthodes de recrutement assez particulières et n'embauche que des mal voyants.Et encore,vu la quantité de munitions tirées en direction des assaillants,il est probable que même des aveugles parviendraient à faire mouche de temps à autre.Le militaire bulgare est plus maladroit encore.Après ce déferlement de lieux communs,on espère vaguement que les auteurs de ce forfait vont nous épargner la fameuse scène du compte à rebours,celle lors de laquelle le héros bidouille à mort dans la précipitation afin d'empêcher la catastrophe programmée.Vous savez,les secondes qui s'égrènent,5,4,3,2,1....Et oui,super couillon trouve la parade à la toute dernière seconde,quel soulagement!Toute cette mélasse est assaisonnée de saillies humoristiques pas drôles,qui ne feraient pas sourire une chambrée de crétins amateurs de concours de pets et fans de Guy Bedos,ce qui revient d'ailleurs au même.Mais,plus important que ce scénario débile,il y a le fond,et on le touche.Car les mecs pensent,sans que ça paraisse,et des choses transparaissent derrière les choses.Là,deux possibilités s'offrent à nous.Soit les types sont des abrutis congénitaux,du genre à se branler devant la photo de Mc Cain,soit ce sont des pourris vendus aux néocons va-t-en-guerre.On doit à la vérité de dire que les deux solutions sont sans doute exactes.Voici donc qu'on sert la soupe aux lobbies autoproclamés représentants des minorités "opprimées" qui passent leur temps à emmerder le monde avec leurs jérémiades.La bande de héros est donc composée d'un juif,d'un pédé et d'une fille.OK,mais le noir alors,il est où le noir?Ah,le geek a un contact à la CIA,et c'est un black.Ouf,on a eu peur!Pour la morale de l'histoire,veuillez noter que:les USA,la CIA et l'Union Européenne,c'est le Bien,et que ces braves gens sauvent le monde tous les jours au péril de leur vie.Qu'ils le sauvent de quoi au juste?Des terroristes évidemment!Et qui que c'est-y,les terroristes?Ce sont les slaves en général et les russes en particulier,quand c'est pas un général russe en particulier.Ah,et aussi,il serait dommage de les oublier,il y a les néo-nazis,qui eux sont vraiment très vilains.On n'en parle pas assez,des attentats perpétrés par les russes et les hitlériens de la cinquième génération!C'est vrai,ça,qu'est-ce qu'on nous saoûle avec Daech?Les scénaristes en profitent pour en remettre une couche avec les méfaits russes en Ukraine,jolie démonstration d'inversion accusatoire.Car toute personne relativement informée et capable de penser par elle-même un minimum sait pertinemment que la "révolution orange" est un coup d'état orchestré par les ricains,et exécuté par de vrais nazis pour le coup, afin de renverser un gouvernement pro-russe qui avait été démocratiquement élu et bénéficiait du soutien de la majorité de la population.D'où la guerre au Donbass et la sécession de la Crimée.A ce propos,au lieu de vilipender le "méchant" Poutine,les européens feraient mieux de se féliciter que celui-ci ait gardé son sang-froid et n'ait pas répondu aux provocations US aux portes de son pays,évitant ainsi d'enclencher cette Troisième Guerre Mondiale que l'état profond américain semble si désireux de provoquer.Bref,les oligarques se foutent ouvertement de la gueule du monde,et ils ont bien raison puisque leur propagande est gobée toute crue par les millions de veaux assujettis au matraquage médiatique.Sinon,les acteurs sont plutôt bons,mais ils ne peuvent pas grand-chose pour sauver des personnages d'une pauvreté désolante.On s'interroge d'ailleurs quant à la présence au milieu de cette mascarade de James Caan,qui semble en outre avoir le plus grand mal à se déplacer dès qu'on lui retire son déambulateur.Notons enfin les effets dévastateurs de la toute-puissance de l'argent,qui a permis à une équipe de ringards de tourner en Bulgarie un film insultant pour le pays,présenté comme sous-développé,et sa population,présentée comme arriérée.Mais que n'accepterait-on pas pour quelques dollars de plus?

streaming film complet