Download in HD

Les films interdits du IIIe Reich

Documentaire de Felix Moeller 52 min 2013

Avec Gotz Aly, Stefan Drössler, Jörg Jannings

Certains des films produits par le IIIe Reich sous l'égide de Goebbels étaient d'abord des moyens de propagande nazis. Après la guerre, 300 des 1 200 longs métrages tournés entre 1933 et 1945 ont été interdits de diffusion par les Alliés. Aujourd'hui, une quarantaine d'entre eux sont toujours...

Ce documentaire est extrêmement mauvais. Son sujet ? Les films de propagande nazie avec une question, faut-il les interdire ? Le réalisateur fait plus ou moins semblant de ne pas donner de réponse claire et donne la parole à des historiens, des jeunes, des cinéastes pour qu'ils donnent leur avis sur la question et franchement c'est d'une bêtise crasse.

Les rares réponses un temps soit peu pertinentes sont souvent noyées sous des relents moralisateurs totalement hors propos tant en les écoutant on a l'impression que les chars nazis sont aux portes de Paris.

Le film montre donc de larges extraits pour qu'on voit bien la propagande, le côté antisémite, pour la guerre, pour l'euthanasie, etc. Et pourquoi pas, mais le vrai problème c'est qu'on ne sait jamais ce que l'on regarde. J'ai vu pas mal des films présentés, mais honnêtement ça date et je ne saurais dire ah tiens ça c'est le Juif Süss, ah tiens, ça c'est ceci ou cela... Il règne alors une sorte de confusion puisque l'on ne sait pas réellement de quoi on parle, de qui a réalisé le film, avec qui, en quelle année, etc. Donc déjà ça c'est du très mauvais travail de documentariste. Alors j'ai bien chopé quelques noms à la volée histoire de compléter ma collection de films de propagandes, mais rien de plus...

Le film nous parle de 40 films nazis toujours interdits, du moins en Allemagne, mais on ne saura jamais lesquels... Tous les films présentés dans ce film sont toujours interdits ? Genre un film pro euthanasie est interdit ? ok...

Et là on se rend compte de la toute la bêtise de ces gens. Une dame vient s'insurger contre Ich klage an, que je n'ai pas encore vu, car c'était de la propagande assez subtile et assez insidieuse sur base de grand amour, de rapports homme/femme et j'avais juste envie de dire : comme tous les mélos débiles américains... Idem lorsqu'un jeune fait remarquer que le cinéma américain fait finalement aussi de la propagande en lui (mais on appellera ça du "soft power", ça fait plus classe et moins méchant), l'intervenante qui présente le film n'a rien à répondre... et là personne n'est venu s'interroger sur faut-il interdire Avengers 2 pour son ode à l’interventionnisme... Parce qu'à un moment donné il faut être honnête si les allemands qui font des films pour la guerre c'est mal, lorsque les américains font Prelud to War, c'est pareil...

Il y a ce côté vraiment immonde "les gagnants écrivent l'Histoire" et surtout les vainqueurs décident de ce qui est moral et de ce qui ne l'est pas, alors qu'ils font la même chose (en terme de propagande hein), qui est juste horripilant.

Pire encore, ce film est lui-même de la propagande, lorsque l'on voit toute une salle remplie de jeunes qui doivent être au lycée lever la main en chœur pour dire qu'il faut interdire la diffusion du Juif Süss, ça me donne la nausée. C'est comme ça qu'on flingue toute une génération, en l'empêchant de réfléchir, en lui faisant trouver normal d'interdire des choses car elle seraient contraires à la morale, à la bienpensance...

Parce qu'on va être honnête si tu regardes le juif Süss, tu ne tombes pas dessus par hasard hein, faut déjà le vouloir, parce que c'est vieux, en noir et blanc et les jeunes de nos jours ne regardent pas ça, donc c'est forcément quelqu'un qui sait ce qu'il va voir (et ceci peu importe la raison). Par contre on peut tomber sur Avengers 2 au hasard à la télé, ça pas de problèmes... l'ingérence si elle est américaine, c'est bon, on tolère... Je ne supporte pas ce deux poids deux mesures.

En plus l'une des premières personnes à parler semble totalement nier la qualité de ces films... Je ne supporte plus ces gens qui sont là juger de ce que les gens ont le droit de voir ou de ne pas voir sur des critères moraux.

Surtout que franchement là où le film se ridiculise totalement, c'est lorsqu'il parle des Rothschild. C'est un film nazi, bien antisémite et qui a eu une version américaine, sauf que, la version américaine est pleine de mensonges, est totalement ridicule et d'une nullité abyssale tandis que la version nazie est elle plus factuelle. Et encore une fois les gens montrent juste la fin du film clairement antisémite, et que je trouve tellement drôle (en gros les Rothschild relient six points sur une carte et ça fait une étoile de David et disent qu'ils sont tous une succursale d'Israël), mais jamais ne vont dire que ce qu'a réellement fait Rothschild c'était dégueulasse et que nazis ou pas ça mérite d'être dénoncé et qu'à côté le film de propagande américain lui fait juste que mentir (en plus d'être chiant contrairement au film allemand).

J'ai l'impression que dès qu'il y a le mot nazi, les gens se mettent à chier sur le film juste comme ça, mais savent-ils que c'est Riefenstahl qui a inventé leur esthétique publicitaire qui est repris partout dans le monde ? (et que ses films sont accessoirement bien plus cinégénique que n'importe quelle merde hollywoodienne).

Alors il y a bien des gens, voire même des historiens qui disent que justement on devrait pouvoir consulter ces films, pour l'Histoire, pour comprendre, parce que se sont des témoignages d'une époque...

J'invite donc tout le monde avant de s'amuser à vouloir interdire des films nazis à bien regarder leur nombril et de se rendre compte de toute la propagande qu'ils bouffent actuellement et qui elle a un réel impact avant de venir nous faire des parallèles douteux FN=Nazi et de nous bassiner avec des trucs d'il y a plus de 70 ans et qui n'ont plus d'impact, car encore une fois, si comme moi on va voir ces films là, on sait ce qu'on va voir... on a plus de chances de tomber sur un "Prank, handspiner, ça tourne mal" que sur Le péril juif sur YouTube... et niveau aliénation je ne sais pas lequel est le pire des deux (enfin si, je sais, puisque l'un lorsqu'on le regarde on sait ce que c'est... l'autre non et on n'a pas conscience de la manipulation et de l'abrutissement qu'il provoque...)

Et puis les témoignages des anciens néo-nazis qui étaient tout contents de se faire des diffusions du Juif Süss, c'est d'un ridicule, c'est ça l'argument pour interdire ces films, que des nazis les regardent en cachette de toute façon ? Dans ce cas je propose d'interdire Octobre ou bien Trois chants pour Lénine, comme ça le stalinien pratiquant que je suis ne pourras pas se faire des soirées "nostalgie du bon vieux temps..."

Ridicule...

Mais le pire dans tout ça c'est que toutes les interventions, ou presque, sont d'une banalités et ne proposent pas de réelles réflexions, surtout lorsqu'ils filment des gens à des projections, c'est juste des types normaux, bien moraux, qui disent des trucs bien nuls et pas réfléchis ? C'est un exposé sur la médiocrité humaine ou sur les films interdits ? Mention spéciale à la fille qui amalgame le FN aux nazis et qui dit qu'en Allemagne il ne peut pas y avoir de parti néo-nazi, que ça n'existe pas... Le ridicule ne tue pas...

streaming film complet