Download in HD

Kung Fu Yoga

Film de Stanley Tong Gwai-lai Action, aventure et comédie 1 h 47 min 10 janvier 2018

Avec Jackie Chan, Disha Patani, Amyra Dastur

Un professeur chinois d’archéologie, Jack fait équipe avec la belle professeure indienne Ashmita et son adjointe Kyra pour retrouver le trésor perdu de Magadha. Mais ils ignorent que, Randall, le descendant d’un chef de l’armée rebelle convoite également le trésor…

Police Story 3, Jackie Chan dans le Bronx, Contre-attaque, The myth, Chinese Zodiac, nouvelle collaboration entre le réalisateur Stanley Tong et Jackie Chan se retrouvant une nouvelle fois pour une comédie d’aventure : Kung Fu Yoga. Sorte de suite à Armour of God, notre histoire emmènera Jackie en Inde pour une nouvelle chasse au trésor ne manquant d’acrobaties, d’humour, de décors et d’animaux exotiques.

Jackie, ce fan d’Indiana Jones

Stanley Tong et Jackie Chan, ils ont collaborés pour au moins 8 films de la star de Chine. Enfance similaire, nés le même jour, des personnalités qui se ressemblent, l’entente parfaite. Kung Fu yoga a beau inclure tout une équipe Chinoise, il a un style très international voyant la Chine collaborer avec l’Inde. Une première ! D’un coté, nous avons le Kung Fu représentant la Chine, de l’autre, le Yoga représentant l’Inde. D’où le titre de notre film. Dans ce nouveau long métrage, Jackie interprète Jackie Chan (tient donc !), professeur d’archéologie et adepte du kung Fu.

Une assez bonne histoire, de nouvelles scènes d'action loufoques et impressionnantes jamais vues au cinéma (tout comme dans Railroad Tigers), tout ça ne veut pas dire que Kung Fu Yoga est un excellent film. Encore une fois, Jackie Chan, s’amusant pourtant comme un gosse, tout comme ces partenaires, déçoit si on compare son nouveau film aux précédents. Restant néanmoins un poil supérieur à Railroad Tigers grâce à un scénario un brin plus riche et une ambiance plus rythmée, Kung Fu Yoga, à force de vouloir nous faire rire, on en vient à ne plus suivre totalement l'histoire manquant de suspense.

Elle est banale, typique du genre de films où l'enjeu c'est de mettre la main sur un trésor avant le bad guy de l'histoire. Pourtant, ses quelques rebondissements, les enfantillages de Jackie et sa nouvelle team de petits jeunots nous donne envie de continuer l'histoire jusqu'au bout. Mais, ce ne sera pas sans quelques problèmes gênants.

Kung Fu Yoga, son gros problème, ce sont ces décors. Usant jusqu'à la moelle de décors et animaux numériques dans des séquences dangereuses, certaines scènes excellentes sur le papier sonnent fades, perdent de leur puissance et de leur crédibilité. Un film avec Jackie Chan truffé d’effets numériques, ça fait tâche, surtout pour quelqu’un qui refuse de faire comme les films d’action américains. Néanmoins, il faut l'avouer, les scènes cultes et hilarantes grâce au célèbre humour burlesque à la Jackie Chan, ça marche comme sur des roulettes.

Je suis fan d’Indiana Jones.

Quand l’Inde et la Chine collaborent

Comme à son habitude, l’acteur met en valeur la culture du pays dans lequel il a posé ses valises. Après un arrêt bref à Dubai où vous verrez la célèbre tour Burj Khalifa escaladée par Tom Cruise, de belles voitures, et les célèbres courses de dromadaires, vous séjournerez en Inde, découvrant les célèbres fakirs, charmeurs de serpents et cracheurs de feu, les lions, les hyènes, les cobras, les beaux costumes, et bien entendu, les danses Bolywoodienne. Attention, surprise en fin de film.

Il n'y a qu'à voir cette séquence voyant Jackie se lancer dans une course poursuite spectaculaire digne d’un blockbuster américain où le pauvre homme s'aperçoit que dans sa voiture, il n'est pas seul. A Dubaï, ce qu'il faut savoir c'est que beaucoup de gens transportent des animaux exotiques dans leur voiture. Il aura fallut que Jackie emprunte une voiture contenant: un lion. Cette scène, originale, pas du tout invraisemblable, marche. Non seulement ça impressionne, mais en plus, ça fait rire, bien que l’acheminement se rapprochera vers la fin d'un style très cartoonesque. Qu'importe, on rit, on en prend plein les mirettes. Un autre point positif rendant intéressant ce nouveau film: la musique.

Contrairement à Railroad Tigers qui se rétamait lamentablement en nous collant des musiques humoristiques là où il ne fallait pas, Kung Fu Yoga va dans un style épique à l'Indienne, respectant l'ambiance de notre film mêlant aventure, histoire et culture Hindou. Pour le coup, la bande originale fait un sans fautes, incluant un petit remix sympathique d’Endless Love du film The Myth.

Nouvelle team, Jackie, jouant le rôle du mentor jamais trop loin, passera par moment le relais à de jeunes stars montantes :

• Aarif Lee qui interprètera un jeune chasseur de trésor bad boy, séduisant et imbu de lui-même, • Lay jouant Xiaoguang, l’assistant drôle et espiègle de Jackie, • Disha Patani alias Ashmita, jeune professeur noble, sexy et bad ass s’associant à Jackie raide dingue amoureux, • Amyra Dastur dans le rôle de Kyra, l'assistante d'Ashmita, • Miya Muqi dans le rôle de Nuomin, la deuxième assistante de Jackie.

Les fans de Jackie Chan auront le plaisir de revoir une tête connue puisque Eric Tsang, ami et partenaire de Jackie dans Le flic de Hong Kong fera une apparition remarquée. Coté bad guy, c'est Sonu Sood, mannequin et acteur indien spécialisé dans les films de Bollywood qui campera le rôle de Randall, un homme riche convoitant le trésor recherché par Jackie. Contrairement à Opération Condor, les femmes de Kung Fu Yoga ont certes leur moment de godicherie, elles ne se laissent pas faire, et cognent dur, montrant qu’elles en ont dans la culotte. C’est là qu’on aura confirmation que jamais on ne tire les cheveux à une femme…JAMAIS !

Hey ranges moi ça ! Ce n’est qu’un professeur.

Au final, un film d’action joyeux et comique à la Jackie Chan, voila ce qu’est Kung Fu Yoga. L’affiche ne mentait pas, c’est du burlesque, c’est enfantin, c’est du spectacle, de la rigolade, des cours de philosophie typiquement asiatique, un bon moment à passer en famille ou entre amis sans se prendre la tête. Et même si ce film, en dessous des autres œuvres de l’acteur, multipliera les fautes de mauvais gout, il n’en restera pas moins un bon petit divertissement à voir au moins une fois ne serait ce que pour ces quelques scènes cultes.

streaming film complet