Download in HD

Sunken Danish

Film de Kasper Juhl 2012

Deux tueurs en série virent dans la folie et sont en proie à des hallucinations troublantes. Leur chemin sera parsemé de tortures, de meurtres et de nécrophilie.

Aujourd'hui je m'attaque à Sunken Danish , le premier film de Kasper Juhl (qui a depuis réalisé Madness of Many , Gudsforladt et Monstrosity dont Sunken Danish est le préquel) réalisé en 2012 mais qui ne sortira en DVD qu'en 2015. Le film emprunte la voie du fake snuff puisque , à la manière des August Underground , les deux tarés mis en scène par Kasper Juhl se filment simultanément pendant leurs exactions. Mais alors , qu'est ce que ça donne ? Petit zoom sur Sunken Danish ....

Sunken Danish est intéressant , avec une ambiance malsaine plutôt réussie et des scènes extrêmes suffisamment éprouvantes. Malheureusement , tout ceci est vraiment inégal. Le film est tourné en noir et blanc , ce qui lui donne une esthétique vraiment creepy , certains plans et scènes jouant très bien sur le contraste de l'ombre et de la lumière pour dégager une atmosphère particulière et pesante. Mais voila : c'est beaucoup trop sombre sur pas mal de scènes et lorsque la caméra bouge beaucoup , avec en plus cette obscurité permanente la scène a tendance à en devenir illisible. On a parfois du mal à distinguer les éléments que l'on nous montre à l'écran et les mouvements saccadés de la caméra finissent par donner mal aux yeux , si bien que lorsque l'agitation de celle-ci se calme s'en est presque une délivrance. Et même si au début cet inconvénient peut sembler mineur , il s'avère très vite fort dérangeant , surtout que cela diminue l'impact de certaines scènes de violence. En effet , le film est tellement sombre et la caméra tangue tellement lors de la plupart des scènes extrêmes que le film finit par être beaucoup moins choquant. C'est malheureusement le cas de le dire : la manière dont le métrage est tourné le rend plus éprouvant à regarder que ses moments violents.

Bien heureusement , tout n'est pas négatif dans Sunken Danish. Comme dit plus haut , lorsque la caméra se calme un peu , le film sait offrir des moments vraiment pesants et malsains avec une ambiance oppressante. Le métrage nous offre aussi de bons moments de brutalité et de folie , via quelques effets assez sobres (pas des dizaines de litres d'hémoglobine ici) mais efficaces et surtout un court final très intense , bien filmé (!) et bien extrême dont la brutalité inouïe arrive à nous faire oublier des effets spéciaux pas forcément très réalistes. Maintenant je vais en venir à un fait important pour ce genre de production : est-ce que l'immersion est réussie ? La réponse est assez positive. Le scénario est assez basique et déjà vu mais est suffisant pour ce genre de production , la manière de filmer , même si maladive , arrive tout de même à nous immerger dans le monde obscur et dégénéré de nos psychopathes , d'autant plus que l'on nous montre en quelque sorte leur point de vue et ce de manière assez intimiste. Enfin les effets gore et les acteurs sont suffisamment bons pour rendre le tout crédible (malgré que les voix trafiquées soient un peu harassantes à la longue).

Finalement , ce premier métrage de Kasper Juhl reste une expérience intéressante. Rien de transcendant , certes , mais le film a suffisamment d'atouts pour être appréciable et ce malgré des défauts envahissants. Donc si vous voulez un petit fake snuff extrême (viol d'un cadavre , tortures diverses ou encore le massacre d'un bébé vers la fin du film , y'a de quoi faire !) , je vous encourage tout de même à matter Sunken Danish. C'est loin d'être parfait mais dans le genre ça reste un film satisfaisant.

P.S : ah et surtout je vous recommande les films suivants de Kasper Juhl , qui eux sont vraiment très bons !

(Retrouvez cette critique et plus encore sur Horror Vision

streaming film complet